A la Une (2)

Les salariés de l'AFPA envahissent la salle de réunion du CCE le 7 novembre.

La DG D'Artois sans réaction

personnel-7-11-18-rd-tr dg-et-drh-avec-texte-tr

 

 

Accueil

Après « Prépa Compétences », l’AFPA déploie « Promo Incompétence »

Ça y est, c’est fait ! Le directeur de Stains, arrivé il y a tout juste 18 mois (24 avril 2017), fait ses valises. Faut dire, il était temps, plus personne ne pouvait le supporter, à commencer par la ligne managériale, celle du dessous, mais aussi celle du dessus.
En même temps, le gars avait pas chômé dans les conneries et autres actes de maltraitance envers les salariés. À son tableau de chasse :
• 2 licenciements
• 1 rétrogradation
• 3 démissions contraintes dont 1 manageuse de formation
• des avertissements en veux tu en voilà

#BALANCETONCOLLEGUE :
Avec une méthode qui lui est particulière : l’incitation à la délation des collègues les uns envers les autres.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (cap plein SUD edition speciale.pdf)cap plein SUD edition speciale.pdf[ ]236 Kb

Communiqué de soutien de SUD FPA aux salariés de Pôle Emploi

Les salariés de l’AFPA et de Pôle Emploi font face à la même logique : des ministères de tutelle qui veulent se débarrasser des agents qui servent au quotidien les citoyens !

Alors que le gouvernement est incapable de faire baisser durablement le chômage, PENICAUD annonce des suppressions de postes au sein des deux principales agences au service des demandeurs d’emploi : 800 suppressions de postes chez Pôle Emploi et au moins 550 à l’AFPA !

Bien sûr, c’est grâce à la fermeture d’agences Pôle Emploi et de centres de formation AFPA que les chômeurs arriveront plus facilement à se réinsérer !

Cherchez l’erreur !

Les politiques néolibérales sacrifient les services publics pour les profits de quelques-uns !

SUD FPA s’associe aux salariés de Pôle Emploi en lutte pour la préservation de leur travail en faveur d’une insertion durable et soutient la journée d’action du 20 novembre 2018 !

Le droit à l’emploi est un devoir de l’ETAT !

Contre le projet de sabotage de l'AFPA

CONTRE LA PRISE EN OOTAGE DES SALARIES ET DE LEURS EMPLOIS

L’Intersyndicale CGT, CFDT, FO et t SUD de l’AFPA dénoncent avec force les mesures violentes qui découlent du plan communiqué au CCE et CRE extraordinaires.

Pour rappel, la direction générale de l’AFPA table sur la fermeture de 38 sites, la suppression d’un poste CDI sur 4 par le biais de licenciements. Ajoutons à cela 454 modifications de postes pouvant également conduire au licenciement en cas de refus de la signature de l’avenant au contrat de travail de la part du salarié. Dans son projet, si la direction générale affirme la « création » de 603 postes, les OS suspectent des déclassifications masquées, des postes fléchés et ou des mobilités géographiques forcées.

Dans ce plan, nous relevons d’innombrables erreurs comme : des postes imaginaires, des emplois déjà pourvus, des zones géographiques mélangées...Si bien que la direction générale prépare déjà une version « corrigée » de ce pavé à plus d’un million d’euros (coût du cabinet conseil Alixio) !

Si l’affichage est d’éviter les licenciements « secs » en favorisant « les départs volontaires » ou les reclassements internes, que personne ne s’y trompe : tout le monde sera touché, qu’un centre ferme ou pas !

C’est un véritable SEISME !

Il n’y a aucune stratégie de développement claire et viable dans ce « nouveau modèle », rien qui permette d’envisager des jours meilleurs à l’AFPA. Les effectifs ou les centres supprimés apparaissent comme le seul levier pour justifier un équilibre financier en fin 2020.

Mais voilà, lorsque les représentants au CCE et aux CRE demandent un document comptable concret justifiant cet effet d’annonce, la réponse est qu’il n’existe pas encore !

Comment réussir à faire plus et mieux avec moins ? C’est une hypocrisie !

He ben ça y est, nous y sommes !!!

Déclaration SUD FPA à la DG lors de l'envahissement de la salle de réunion du CCE par le personnel de l'AFPA

Depuis le temps que cela nous pendait au nez.

Plus de 1 500 salariés, allez hop, dehors ! Sans compter ceux et surtout celles qui ne pourront pas accepter les modifications de leur contrat de travail. Dégagez, la porte, ouste !

« He ben oui mon brave, c’était plus possible de continuer comme ça. Vous savez ce qu’on a déjà perdu, 723 Millions € et pis il y a ce que vous nous coûtez » nous dîtes vous et faites vous savoir à qui veut l’entendre par vos communicants de chez Taddeo.

Et vous, tranquillement assise dans votre fauteuil avec 15 000 € mensuels, qu’est-ce que vous craignez ?

Rien, en fait. Vous ne jouez pas votre argent, votre famille et votre vie personnelle en cas de révocation, peut-être un peu de votre carrière ? Mais si peu, vous,  mais si peu. Vous avez déjà accepté le boulot, alors…. Il y aura toujours un fauteuil bien rembourré...

Communiqué de soutien de SUD Emploi aux salariés de l'AFPA

COMMUNIQUE DE SOUTIEN
Depuis leurs créations SUD Emploi comme SUD FPA oeuvrent sans relâche pour la défense de nos métiers et la délivrance d'un service public de qualité pour les demandeur.se.s d'emploi et de formation.
SUD Emploi soutient aujourd'hui le combat des salarié.e.s de l'AFPA dont les centres sont menacés de fermeture.
SUD Emploi s'associe aux revendications de maintien des moyens de formation et déplore la casse de cet outil unique qui depuis 72 ans offre gratuitement à d’innombrables travailleur.se.s la possibilité de se former, de se qualifier, de se réorienter et ainsi d’accéder à une promotion professionnelle et sociale.
SUD Emploi dénonce, à l’AFPA comme ailleurs, le sacrifice des services publics, outils au service de tous, sur l’autel des privilèges et des profits de quelques-un.e.s, devenu le seul horizon des politiques publiques.
NON à la disparition programmée de l'AFPA !!!

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Communiqué de soutien SUD Emploi 06 11 2018.pdf)Communiqué de soutien SUD Emploi 06 11 2018.pdf[ ]187 Kb

L’intersyndicale CGT, CFDT, FO et SUD ne négociera pas le plan de licenciements !

Convoquées à la 1ère réunion de négociation du plan de « sauvegarde de l’emploi », les organisations syndicales CGT CFDT, FO et SUD ont quitté la séance après avoir déclaré à la direction générale qu’elles refusaient d’être cosignataires d’un plan de licenciement, destructeur d’emplois et des implantations de sites sans apporter, au final, aucune garantie de pérennité de l’activité de l’AFPA. Ce plan initié depuis 22 mois par les tutelles et la direction générale et alimenté par les directions régionales et celles des centres ne laisse entrevoir aucun avenir pour les salariés et les citoyens qui souhaitent se former.

Les Organisations Syndicales disent à l’Etat et à la direction qu’elles sont résolument :

  • CONTRE les fermetures de formation
  • CONTRE les fermetures de centres
  • CONTRE les suppressions d’emplois
  • CONTRE les licenciements

Afpa : quand on veut tuer son chien on l'accuse de la rage *

edl

Mauvais résultats, déficits chroniques, c'est l'argumentaire simpliste décliné par l'Etat et la hiérarchie pour justifier la restructuration et la suppression massive de postes à l'Afpa.
Ce procédé est particulièrement déloyal alors que ce sont les responsables publics qui étape par étape ont mis à mal l'Afpa depuis une dizaine d'années. Ce sont eux qui ont ont mis en oeuvre la concurrence délétère de la formation professionnelle exigée par Bruxelles dont on mesure les résultats aujourd'hui.
Alors que les citoyens, les élus de terrain s'inquiètent et demandent des solutions le gouvernement ne répond rien et bafouille les éléments de langage issus de ses fiches.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Afpa _ quand on veut tuer son chien.pdf)Afpa _ quand on veut tuer son chien.pdf[ ]149 Kb

L’INTERSYNDICALE CGT CFDT FO et SUD appelle tous les salariés à débrayer le 07 NOVEMBRE de 14h à 15h

appel071018

Appel de l’intersyndicale CGT CFDT FO et SUD FPA à tous les salariés

MERCREDI 07 NOVEMBRE se tiendra la première réunion d’information/consultation du CCE sur la mise en oeuvre du projet de plan de réorganisation de l’AFPA 2018/2020 et sur le plan de licenciements.
Les délégations CGT, CFDT, FO et SUD du CCE diront dès le départ du processus à l’État et à la Direction de l’AFPA :

 

 

  • NON aux fermetures de formation
  • NON aux fermetures de centres
  • NON aux suppressions drastiques d’emplois
  • NON aux licenciements

L’INTERSYNDICALE CGT CFDT FO et SUD a organisé la montée en nombre de vos Élus locaux et régionaux pour peser sur ces revendications :

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract inters du 07 nov  appel aux salariés.pdf)tract inters du 07 nov appel aux salariés.pdf[ ]131 Kb

Après l’agression de l’AFPA, la résistance s’organise !

[Lire la version PDF]

L’agression a été commise le 18 octobre. Cette annonce fera date dans l’histoire de l’AFPA, la date de l’infamie.

1 541 postes sont supprimés et 451 modifiés. Les licenciements économiques seraient de l’ordre de 2 000. L’AFPA a choisi la stratégie de l’agression : s'attaquer physiquement et psychologiquement aux salariés pour s'imposer.
Sans âme, la direction continue de sacrifier la qualité des services de l'AFPA et promet de nouvelles pressions sur les salariés. Mais la résistance s’organise, condamnant ce plan à l’échec !

L’agression de l’AFPA

Une semaine après le coup, la blessure est toujours aussi vive. L’AFPA vient d’être agressée.

L'Afpa rayée de la carte

[Lire la version PDF]

Le plan de restructuration de l'Afpa touche largement l'hexagone.
38 centres de formation sont dans le collimateur.

L'éloignement des lieux de formations

Voir en plein écran

Les centres promis à disparaître dans le projet de restructuration élaboré par la direction de l'Afpa. En regard de chaque pictogramme la fiche de centre et l'actualité locale du projet de restructuration.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (rayesdelacarte.pdf)rayesdelacarte.pdf[ ]165 Kb

Page 1 sur 72

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates