Accueil site SUD FPA

Compte rendu SUD FPA du CCE AFPA du 3 mai 2017

En présence de C Donon, DGD, C Mettot, DRH, K Balducci Direction Juridique

Selon l’ordre du jour unilatéral, les délégations devaient rendre un avis sur le projet de création de la filiale Accès à l’Emploi.

La DG Pascale D’Artois séchait ce CCE car elle était convoquée à une réunion de travail organisée par un ministère. On n’a pas su lequel mais on a été rudement content d’apprendre que les ministères continuaient de travailler…

  • Avant le rendu d’avis, plusieurs questions sur le transfert.

  1. -La liste nominative des transférables

Ce qui leur a été refusé par le DGD Donon. Les élus : « Mais comment pouvez-vous être capable de connaître la dette sociale inscrite dans le traité d’apport… ? » Pirouette de la direction qui répond que l’estimation est basée sur une dette sociale moyenne par salarié.

Pas une voix ne doit aller au FN

Dans la continuité de la lutte quotidienne qu’elle mène depuis des années contre l’extrême droite, Solidaires réaffirme que pas une voix ne doit aller au FN. Ce parti base sa politique sur la « préférence nationale », le racisme et le repli nationaliste, incompatibles avec nos valeurs.

Marine Le Pen se présente comme la candidate « antisystème », en défense du « peuple » et des « laissés pour-compte » de la crise, mais le projet politique qu’elle incarne est avant tout celui d’un nationalisme exacerbé qui ne remet en cause ni le capitalisme, ni le libéralisme qui alimentent depuis des années les inégalités et la précarité.

Pas de soutien à une politique libérale et répressive

L’alternative n’est pas la continuité avec les politiques des précédents gouvernements qui ont conduit à l’exaspération sociale et au renforcement de l’extrême droite : remises en cause du droit du travail avec le passage en force de la « loi Travail », attaques contre la protection sociale et les services publics, poursuite des politiques européennes d’austérité et de libre échange, etc.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (com_2404.pdf)com_2404.pdf[ ]132 Kb

Adhésion au régime d’assurance-chômage, c'est l'URSSAF qui répond !

Le 13/04 SUD FPA Picardie alertait sur les problèmes (c'est ici) que rencontraient plusieurs ex CDD de l’AFPA, Pôle Emploi refusant de les indemniser puisque l'AFPA devenue employeur du secteur public était passée sous le régime de l’auto-assurance, selon les attestations employeurs fournies par l'AFPA en personne.

Un courrier de l'URSSAF (voir ci dessous) que SUD FPA s'est procuré donne une toute autre information : l'AFPA aurait opté pour l'adhésion irrévocable[1] au régime de Pôle Emploi. Des cotisations chômage continueront donc d’être versées par l’AFPA et PE continuera d’indemniser les chômeurs créés par l’AFPA.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Auto assurance chômage AFPA suite feuilleton.pdf)Auto assurance chômage AFPA suite feuilleton.pdf[ ]318 Kb

Formation : pour alimenter le débat autour des programmes des candidats

Quels sont les programmes de candidats sur la formation professionnelle, voici la réponse du quotidien le Monde : 
les programmes rien que les programmes
 
De façon encore plus générale:

Formation : la réponse de Philippe Poutou au courrier de SUD FPA

Réponse à Sud FPA Solidaires

Bonsoir, J'ai pris connaissance de votre courrier et des revendications que vous portez concernant la formation professionnelle. Je les partage entièrement. Et je suis effectivement pour l’abrogation des lois de décentralisation de la formation professionnelle et le retour à l’entière responsabilité de l’Etat dans cette compétence essentielle et dans son financement. Je me prononce également pour l'arrêt de toute subvention au secteur privé, aux entreprises, aux lycées privés, à la formation professionnelle contrôlée par le patronat, et également pour la récupération des fonds publics versés aux entreprises qui ont licencié.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (ReponseSudFPASolidaires.pdf)ReponseSudFPASolidaires.pdf[ ]440 Kb

Formation : le courrier de SUD FPA à 10 candidats

Madame, Monsieur,

 

Le syndicat SUD FPA Solidaires a pris connaissance des propositions des candidats à l’élection présidentielle au sujet de la formation professionnelle et particulièrement des propositions qui concernent les salarié-e-s et les demandeurs-euses d’emploi.

 

La formation professionnelle est régulièrement présentée, par les acteurs politiques, comme un outil majeur de réduction du chômage alors que ce n'est pas sa vocation initiale. Pour notre syndicat il s'agit d'un moyen de développer les potentialités de chacun et, à travers le choix de métier et de formation qualifiante, d'aider à trouver sa place dans la société.

 

Ces objectifs requièrent un engagement fort, lisible, et sans équivoque de la part des candidats.

Pour SUD FPA, les évolutions structurelles de ces dernières années ont dénaturé la formation professionnelle continue :

       régionalisation des financements fragmentant l'offre de formation au grè des politiques de chaque régions et verrouillant l'accès.

       création du compte personnel de formation marquent le désengagement de l’Etat et la disparition du service public.

       priorité est donnée aux formations courtes, non qualifiantes dans une optique « adéquationniste ».

Formation : les programmes de 10 candidats à l'élection présidentielle 2017

Voici les programmes de 10 candidats (dans le désordre)

Benoit Hamon

Donner corps à un droit universel à la formation tout au long de la vie par un rapprochement entre la formation continue et la formation initiale

Mieux prendre en compte les certifications et qualifications obtenues à l'issue des formations

Faire des universités et des écoles les principaux acteurs de la formation continue

Doter chaque actif d'un droit à un an de congé-formation pour acquérir un diplôme ou une qualification (

Créer une contribution sociale sur les robots qui alimentera un Fonds de Transition Travail (FTT), dont la mission sera de créer autant d’emplois nouveaux que ceux qui disparaîtront, et de financer la formation des salariés à ces nouveaux métiers. Les entreprises dont la robotisation s’accompagne d’une augmentation des effectifs seront dispensées de cette contribution.

Jean-Luc Mélenchon

Pour les demandeurs d’emploi, instauration d’un "droit opposable à l’emploi" qui se traduirait par une obligation pour l’État de proposer un emploi aux personnes restées inactives pendant douze mois.

Refonder l'organisation de la formation professionnelle des adultes et la formation continue, et l'inclure dans le service public de l'enseignement professionnel. Elle doit d'abord profiter aux travailleurs pas ou peu qualifiés et aux chômeurs

Remplacer les emplois d'avenir par un contrat jeune d'une durée de cinq ans, dans le secteur non marchand et public, ouvrant droit à une formation qualifiante en alternance ou à une préparation aux concours de la fonction publique

A quel régime chômage l'AFPA souscrit-elle ? La DG doit répondre !

Amiens le 13/04/2017

Pôle Emploi vient de répondre à un ex CDD de l'AFPA qu'il devait réclamer son ARE à.....à son employeur, c'est à dire à l'AFPA !

Pôle Emploi n'indemniserait plus les DE ex AFPA du fait de sa transformation en EPIC, employeur public en auto-assurance

Auto-assurance : cela veut dire que l'AFPA ne verserait plus de cotisations Chômage à l'Assedic (Pôle Emploi) mais qu'elle devrait indemniser elle-même les demandeurs d'emploi : selon à peu près les mêmes règles que PE mais avec des délais beaucoup plus longs et avec des conséquences pour le personnel sur lesquelles SUD FPA reviendra si l'information se révèle exacte...

Problème : l'AFPA continue toujours de prélever des cotisations chômage à ses salariés (regardez vos fiches de paie)

autoassurance AFPA

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Tract AFPA en Auto assurance.pdf)Tract AFPA en Auto assurance.pdf[ ]240 Kb

Compte rendu SUD FPA CCE AFPA 30 03 2017

Affligeante direction… !

L’ordre du jour comportait les points suivants.

Odj 30 03 2017

 

Cap Plein SUD IDF mars 2017

Edito

Brève de Comptoir. 2 types accoudés au zinc.           Le premier :

« - Vous vous rendez-compte ! Les derniers scanners sont capables de déchiffrer 20 000 caractères à la seconde…

- … avec un taux d'erreur de 1/10 000ème. C'est quand même formidable, non ?!

L'autre lève le nez de son journal, pose sa tasse de café, regarde son interlocuteur et répond :

- Deux conneries à la seconde, c'est ça que vous appelez le progrès ? »

Si on en croit le dernier opus pondu par le président Barou (mais est-on sûr que ce sera bien le dernier ?), c'est le numérique qui sauvera la formation, c'est le numérique qui sauvera l'AFPA, le chômage de masse n'a qu'à bien se tenir. C'est vrai que le web et l'internet sont de formidables outils. En un seul clic, on peut lire tout ce qui se publie partout dans le monde numérique. Et l'inverse est vrai aussi, on peut s'adresser à des gens, instantanément et mondialement, sans les voir, sans même les connaître. Bon ! Le problème, c'est quand on publie une connerie, elle devient instantanément planétaire, et la perte de crédibilité est proportionnelle à l'auditoire.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (cap plein SUD Idf mars 2017.pdf)cap plein SUD Idf mars 2017.pdf[ ]271 Kb

Page 3 sur 59

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates