L'AFPA traine un boulet, sa hiérarchie

L'AFPA traine un boulet, sa hiérarchie.

Une nouvelle réunion de NAO (négociation obligatoire sur les salaires, l'emploi,etc) a eu lieu le 14 mars et s'est soldée une fois de plus par une fin de non recevoir de la direction sur les augmentations de salaires. Ce devrait être de nouveau le gel pour 2013.

SUD FPA a versé une nouvelle pièce au dossier.

De 2003 à 2012, soit en l'espace de 10 ans, le total des effectifs CDI et CDD est passé de 12 000 à 8 850 emplois, une baisse de plus de 3100 emplois mais le nombre des classes 13-17 est resté le même : 1070 emplois, de surcroît bien rémunérés et ayant réussi, eux, à préserver leur pouvoir d'achat pour l'essentiel sans être affectés par les gels successifs et les effets norias (remplacement des plus âgés par des plus jeunes moins rémunérés). Le poids de la hiérarchie est passé de 9 % des effectifs à 12 % et le poids de leur masse salariale de 15% à 20 %.

 

Si le nombre des hiérarchiques avait suivi la réduction des effectifs pour conserver un poids de 9 %, on devrait en compter aujourd'hui 300 de moins : au lieu de 1070, seulement 770. L'AFPA économiserait et retrouverait alors une latitude de 30 Millions d'euros (chargés) par an ce qui lui permettrait d'accorder des augmentations de salaire aux classes 1 à 12 et/ou d'embaucher le personnel d'appui, de restauration et d'entretien du patrimoine indispensable.

Ce que SUD FPA a demandé lors de la réunion de négociation du 14 Mars 2013.

La répartition de la masse salariale à l'AFPA s'est faite depuis 10 ans au bénéfice d'une nomenklatura. Pour ne pas supprimer tel emploi de hiérarchique, la hiérarchie a préféré supprimer deux voire trois emplois de personnel d'appui, de restauration et d'entretien. La hiérarchie a protégé les siens au détriment des conditions de travail, de la santé et du pouvoir d'achat du personnel principal.

Il est plus que temps qu'elle apprenne à servir.

Voilà un beau chantier pour notre nouveau directeur général, un bel exercice de cost-killing ! Nous lui souhaitons courage et persévérance.

(en pj le tableau d'analyse de l'évolution des effectifs et des salaires)

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (tract mars 2013 L'AFPA traine un boulet.pdf)tract mars 2013 L'AFPA traine un boulet.pdf[ ]526 Kb

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates