Le versant SUD - Septembre 2012

 

C’est la rentrée ! Pour l’AFPA , c’est une rentrée un peu spéciale…après un été quelque peu mouvementé : Démission du président Vergne qui prend à témoin la presse et dénonce l’état catastrophique des finances, un DG qui joue au matador avant d’être démis par un président tout frais, un gouvernement qui jure qu’il ne va pas nous laisser tomber, mais ne dit pas comment et enfin, l’honneur de la presse

nationale dont deux articles très remarqués dans le Canard Enchainé….Bref, ce n’est pas Dallas, mais ca y ressemble…On en rirait presque si nos emplois n’étaient pas en jeu, si notre belle maison de plus de 60 ans d’âge n’avait pas été dilapidée en quelques années par quelques grands théoriciens fous, bien servis par un management docile, les mêmes qui viennent nous voir maintenant pour nous dire que ,ben oui , ‘ Vous aviez raison depuis le début’...Ca ne console pas.

 

On aurait voulu voir un peu d’espoir dans ce nouveau président mais de lire dans la presse nationale que l’entourage de l’ancien DG, ses anciens bras droits – ils en avaient plusieurs, c’était Shiva !- continuaient comme si de rien n’était, à dépenser l’argent qu’on n’a pas, ca fait plus que mal au cœur… Grâce au Canard, les travaux à Montreuil sont arrêtés et le président se passe, pour l’instant, d’un DG. Soit. On note aussi l’arrivée d’un nouveau DRH (4éme DRH en 3 ans…) et l’annonce d’un plan de refondation dont les grandes lignes seront données fin septembre…sans oublier, caution oblige mais un peu tard, de demander aux salariés leurs idées entre mi septembre et début octobre…Dans le genre ’on a déjà les réponses, posez nous donc les questions’, difficile de faire mieux !

Pendant ce temps, les affaires (mauvaises) continuent…Alors qu’on lit partout que la convention avec Pole Emploi se décline en région, on attend toujours d’en voir les modalités pratiques et surtout les apports sur le terrain. Le président lui-même dit qu’il y a plus de 20 000 places de libre en formation…En Auvergne, on est bien placé pour le constater…

On ne voit pas bien comment en 4 mois on va redresser la barre, d’autant plus qu’au niveau décision, c’est la paralysie complète !

Nos banques nous suivront elles ? Rien n’a filtré de la rencontre avec celles-ci le 25/7 (nul doute que si cela avait été positif on l’aurait su !) L’état a certes versé en urgence 20 millions (et non 80 comme annoncé !) mais il en faudrait encore 180 (dixit le président lui-même) pour respirer et voir l’avenir plus sereinement…

Et au coin du bois, ils sont nombreux à nous attendre : les conseils régionaux qui voudraient bien régionaliser l’AFPA, mais à leur sauce (et encore pas la même selon les régions !), les autres organismes de formation, prêts à dépecer le cadavre encore chaud, le MEDEF qui a une tout autre conception de la formation...et l’état dans tout cela ? il fait de la politique, et tout socialiste qu’il est, il dit vouloir avancer vers l’acte 3 de la décentralisation…En tout cas, c’est évident, le parti au pouvoir est en train de replacer ses pions à l’AFPA…

 Et l’AFPA Auvergne ?

Notons déjà que l’avenir de l’AFPA échappe au niveau régional ; tout se décide à Montreuil…En Auvergne, le directeur régional nous annonce son départ (vers une DG pourtant déjà bien dotée en personnel, comment ne pas s’interroger ?) un épisode de plus, après bien des péripéties…On annonce aussi le départ d’un directeur territorial...Cela devrait être l’occasion de se demander à quoi ca sert un directeur territorial et plus largement si on va conserver encore longtemps cette organisation inepte et contre-productive dans les centres que sont ces filières-tuyaux d’orgue, plus utiles aux pléthoriques hiérarchiques pour se renvoyer la balle qu’à faire marcher la maison ! On note aussi que beaucoup de départs se négocient en ce moment mais pas pour n’importe qui…

A force de demandes, écrits et appels en tout genre, le président du conseil régional , Mr Souchon lui-même, va recevoir les représentants du personnel de l’AFPA Auvergne le 17 Octobre…Il nous dira surement comment il voit NOTRE avenir…Nous lui ferons part de NOTRE vision…

Enfin dans la rubrique : on ne vit pas dans le même monde (mais on vit de la même caisse) , Mention spéciale une nouvelle fois pour AFPA Transition, toujours à se distinguer, Alors qu’une partie de son personnel ( précaire) n’est plus habilitée à certains marchés, on les occupe à décorer et meubler des locaux qu’Afpa Transition loue désormais dans de coquettes maisons bourgeoises… Remarquez, après la tournée des tableaux, il fallait bien trouver des murs pour les accrocher…là aussi on voudrait rêver….A SUIVRE !

 

 

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates