Connexion

           | 

Compte rendu SUD FPA CRE Nord Pas de Calais Décembre 2013

En dehors des élus et des représentants syndicaux, étaient présents Jean-Marie Quintard en tant que Président et Sandrine Leroux-Drolez (RRH). Nous avons eu une intervention d’Yves Cousin et de Laurent Billot.

Premier point abordé : synthèse du projet de centre refondé

Cette synthèse a été effectuée par Yves Cousin.

La région a remonté au national début novembre une synthèse des objectifs régionaux. Toutes les synthèses régionales ont été présentées à Toulouse le 12 décembre. Il y a 148 projets au niveau national….

Il y a 5 thématiques :
des actifs à accueillir plus nombreux
des stagiaires à mieux accompagner
des entreprises à mieux écouter
un modèle économico-pédagogique à transformer
une communauté de travail à ressouder.

Les plans d’action, les indicateurs et les tableaux de bord sont en cours d’écriture.
Ces plans seront conduits par les directeurs de centre sur les 3 ans à venir.
Les élus ont demandé, pour le prochain CRE, la communication de ces différents éléments, des éléments sur les modalités de mise en œuvre des différents ateliers (établissement par établissement) ainsi que le taux de participation.

Deuxième point : Informations du président

Le 20 décembre, rencontre avec les collègues du FOREM (Service public de l’emploi et de la formation en Wallonie) afin de développer une coopération transfrontalière avec la Wallonie.

Le 3 janvier : petit déjeuner avec le directeur du pôle emploi en vue de l’écriture d’une nouvelle convention entre Pole emploi et l’AFPA.

« En 2014 il faudra aller chercher la formation où elle existe et où elle est financée car les fonds publics se réduisent. »

En février, réponse AFPA à l’appel d’offres du pôle emploi avec un résultat en mars. Entre la concurrence et l’AFPA, le cout horaire sera un paramètre qui ne nous facilitera pas la tâche.

Le plan 100 000 : comment va-t-il se décliner en 2014 ? En 2013 le plan 30 000 DE a bénéficié à l’AFPA.
Les élus demandent d’avoir au prochain CRE un bilan du plan 30 000 demandeurs d’emploi.

Rappel : en juillet 2013, François Hollande a sonné la mobilisation du gouvernement contre le chômage, lors d’un déplacement éclair à Dunkerque, où il annoncé que le nombre de formations prioritaires pour l’emploi s’élèverait à 100 000 en 2014. Sur les 100 000 formations, 30 000 devaient être disponibles avant la fin de l'année 2013.

Un accord de partenariat est à l’étude entre l’AFPA, le rectorat et l’AROFESEP (réseau d’organismes de formation d’éducation permanente). L’objectif est de se préparer au futur appel d’offre du Conseil Régional.

ACTICALL : les ressources humaines mettent à jour les numéros de téléphone de chaque salarié afin qu’Acticall puisse mieux rediriger les appels. Tous les appels concernant une demande de formation (marché privé ou autre) sont mis dans « la brique transitoire » (base de données recensant les coordonnées des appels entrants). Les assistantes commerciales doivent consulter ce vivier afin de prendre en compte les demandes marché privé. Un gros travail d’exploitation de ce vivier doit être effectué.

Enjeux 2014 :
- Développement de la modulaire (avec un nouveau découpage des titres en modules, chaque module ne conduisant pas forcément à un CCP) ;
- Projets des centres refondés ;
- Plus d’autonomie pour les directeurs de centre.

Les élus ont soulevé les différents traitements de la fermeture de fin d’année suite à la parution tardive des directives nationales. Monsieur Quintard nous indique que les 2 jours de congés accordés aux salariés de Cantin ne concernent qu’une partie du personnel (les chauffeurs routiers qui du fait de leurs nombreux déplacements ont des récupérations ainsi que ceux de la logistique).

SUD, malgré le démenti du président et suite aux informations qu’ils ont eues, continuent à douter. Dans un souci d’équité régionale, SUD a demandé que l’ensemble des salariés de la région NPDC aient également ces deux jours.

Monsieur Quintard signale, qu’en ce qui concerne les stagiaires, il faut distinguer les feuilles d’émargement et la rémunération des stagiaires. Un stagiaire qui, en accord avec la direction, part plus tôt pour être chez lui à 18 heures le 24 décembre, ne signe pas mais doit être rémunéré.
Les élus demandent que les modalités pour la fin d’année 2014 soient prévues dès septembre afin que les stagiaires puissent anticiper leur achat de billet de train pour les hors région.
Jean-Marie Quintard rappelle qu’une journée de production en moins représente une perte de 250 000 euros et que nos financeurs ne permettent pas de récupération. Le financement maximum par semaine est de 35 heures.

Courant 2014, le directeur régional fera ses réunions de direction régionale dans les centres avec l’objectif de rencontrer et d’écouter le personnel.

Troisième point : Information/consultation sur les modalités temporaires d’aménagement des horaires de travail sur Dunkerque et mode de restauration temporaire

Intervention de Monsieur Billot sur ce point.

Il n’y a plus de restauration à Dunkerque. Avant, les salariés et les stagiaires pouvaient aller manger dans un restaurant (les 4 Saisons) situé à côté du centre. Ce restaurant a fermé et depuis la société DUPONT assurait du snacking au sein du centre. La société DUPONT a mis un terme au contrat fin septembre (effet au 1er janvier). Monsieur Billot a recherché d’autres prestataires sans résultat. COMPASS propose une solution : utilisation de leur restauration située sur le site d’Arcelor (10 km du centre). Ce temps de trajet entrainera une modification de certains horaires de travail (amplitude plus grande le midi). Un bus de 56 personnes pourra transporter les personnes intéressées.
2 salles (une pour les stagiaires et une pour les salariés) seront mises à disposition. Ces salles seront équipées de four à micro-onde, de distributeur de boissons et de sandwiches.
Vue l’urgence, les élus acceptent la mise en œuvre de cette solution provisoire mais après avis du CHSCT de Dunkerque et demande un bilan au prochain CRE de janvier.

Quatrième point : information/consultation sur le projet de plan de formation

Le projet est présenté par Madame Sandrine Leroux-Drolez (RRH).
Elle a reçu les orientations nationales le 10 décembre. Le temps fut donc réduit pour en décliner le projet régional 2014.

Le plan, comme en 2013, est structuré autour de 8 axes :

axe 1 : accompagner et développer la professionnalisation des formateurs → concerne 149 personnes pour 463 jours de formation

axe 2 : soutenir la professionnalisation des Ingénieurs de Formation en référence aux projets de l’Afpa en matière d’Ingénierie
→ concerne 12 personnes pour 30 jours de formation

axe 3 : accompagner l’ensemble des salariés en lien avec les évolutions de leur cœur de métier en intégrant le nouveau processus « Dialogue plus ». Sous cet intitulé, nous trouvons l’appropriation de la nouvelle loi sur la formation professionnelle et la connaissance des dispositifs de financement ainsi que l’adaptation aux évolutions des fonctions.
→ concerne 80 personnes pour 117 jours de formation

axe 4 : consolider la compétence managériale dans la conduite du changement par la coopération
→ concerne 38 personnes pour 61 jours de formation

axe 5 : développer un plan « Hygiène, Sécurité, Prévention et Santé au travail »
→ concerne 82 personnes pour 143 jours de formation

axe 6 : développer un plan « performance numérique » avec des entrées différenciées pour tous. Sous cet intitulé, nous trouvons la maitrise de son poste de travail et des outils bureautiques, l’usage des outils de communication, l’accès aux ressources pédagogiques, la création de ressources.
→ concerne 44 personnes pour 97 jours de formation

axe 7 : développer le « mieux travailler ensemble » et les compétences pour construire et mettre en œuvre des projets de centre
→ concerne 23 personnes pour 50 jours de formation

axe 8 : développer des actions régionales spécifiques ou de parcours professionnels. Sous cet intitulé, nous trouvons l’accompagnement des projets de centre, axe majeur du plan de refondation. Il concerne aussi des actions techniques « pointues » qui ne concernent que peu de salariés, des parcours de transition ou d’évolution professionnelle, des bilans professionnels, la VAE et des allers retours en entreprise.
→ concerne 145 personnes pour 285 jours de formation

Le bilan du plan de formation 2013 n’est pas très bon. Une des explications est qu’il y a eu des problèmes avec les frais de déplacement qui ont entrainés des annulations de formation. Les élus SUD demandent un bilan sur les points positifs et négatifs de 2013 afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

La commission « Perfectionnement et Formation » se réunira en janvier afin qu’elle éclaire les élus du CRE avant qu’ils ne rendent un avis. La RRH participera à cette commission.

5ème point : situation de l’emploi

La situation au 30 septembre :

CDI

CDD

Structure

Production

Structure

Production

117,40

376,71

3,64

64,41


Soit un total de 562,16 Equivalent Temps Plein Rémunérés (ETPMR).

Ne sont pas comptabilisés les ETP de la comptabilité et du patrimoine qui sont hors région.

La directive nationale pour la région est, pour 2013, de 559 ETPMR et de 550 pour 2014. La logique est donc une réduction des effectifs.

  • Pour le remplacement des AT, des ASE… la solution (miracle ?) semble être les emplois d’avenir (CDD de 3 ans). A priori 5 contrats devraient être signés début 2014.

Monsieur Quintard a signalé que « comme nous ne gagnons pas d’argent, nous ne pouvons pas en dépenser ».

La délégation SUD du CRE Nord – Pas de Calais
Claudine DUPONT – Didier COUSIEN – Michel WALCZAK – Jean-Marc GODGENGER

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates