Connexion

           | 

Cap Plein SUD Champagne Ardenne Septembre 2015

Editorial

Pourquoi si peu d’informations ?

Les CRE du 23 juillet et le CRE complémentaire du 2 septembre n’ont pas donné lieu à compte rendu. Pourquoi ce silence ?

Parce que vos élus SUD ne pouvaient pas se faire les porte-parole des dires de la Direction tellement leur fiabilité leur paraissait suspecte.

En effet la Direction, qui avait entamé un processus d’information-consultation sur l’organisation de la grande région, refusait de donner des éléments tangibles de ce qui se préparait. A chacune de leurs questions, les élus se voyaient répondre :

  • Que l’organisation n’était pas figée,
  • Qu’il n’était pas question dans ce projet de la localisation géographique des unités de travail, ni du positionnement des personnes,
  • Que les lieux n’étaient pas encore définis,
  • Que les organigrammes, tels qu’ils étaient présentés, étaient écrits et modifiés au jour le jour (les élus ont reçu une version 4 en juillet et une version 6 en septembre !)
  • Que le document fourni présentait une organisation-cible à 2, 3 ou même 5 ans !!

Alors que, sur le terrain, depuis juin, vos élus savent que des entretiens ont lieu à l’initiative de la Direction, que les salariés se voient proposer de changer de « famille métier » , qu’on leur demande leur choix en leur disant que la mise en place n’est pas pour tout de suite, mais que dès le lendemain ils ne sont plus destinataires de certains mails de leur « famille ».

Les élus SUD et l’ensemble des membres du CRE ont dénoncé ce simulacre de démocratie : on demande au CRE de valider un projet en partie déjà en place et totalement immature !

Nous avons donc tenté, au cours de ces 3 jours de CRE (plus de 20 h) d’obtenir d’autres réponses.

Et maintenant ? Au cours du CRE du 24 septembre, sous la pression de l’ensemble des membres du CRE, la Direction a reconnu que l’instabilité de son projet actuel justifiait une « Information » mais pas une « Consultation ».

Nous vous livrons, ci-après, quelques extraits, qui pourraient vous intéresser mais vous rappelons que ce qui est dit, n’est pas forcément fait et que la parole de la Direction n’engage qu’elle.

 

Le nouveau jeu des 7 familles Afpa

Famille Développement Commercial

Là, c’est fait….mais on fait aussi semblant de nous demander notre avis : on est passé d’une logique de territoires à une logique sectorielle, avec un territoire plus étendu pour chaque chargé de clientèle…et pour les responsables d’affaires ; leur localisation ? aucune réponse.

La Direction affirme que les personnes ont été rencontrées, ont exprimé leur vœu et peuvent encore changer…. Elle explique que le choix des secteurs prioritaires des commerciaux ont été faits par rapport au potentiel de chiffre d’affaires réalisables (transport, industrie, etc). En termes de « développement », la Direction estime qu’il s’agira essentiellement de marchés autres que les métiers traditionnels (type agents de sécurité, etc).

 La PRAO devenue CPS (Cellule Proposition Solution qui s’occupera des appels d’offres) sera située à Strasbourg. Avec une personne à Metz. Et il reste une place à prendre… pourquoi pas à Reims ??

Famille Développement du Service Public

En gestation. Elle ne dépendra pas de la Direction du Développement commercial et comprendra un directeur (recrutement en cours) et deux responsables d’affaires institutionnels.

De la famille « commerciale » à la famille « recrutement »

Alors que la démarche a été présentée dans le projet « Grande Région », la Direction affirme maintenant que cette réorganisation n’a rien à voir avec le regroupement des 3 régions et que c’est « national »…
Alors, pourquoi la Direction voulait-elle nous consulter sur ce sujet ? on résume : une partie des assistantes commerciales a dû « opter »pour un poste au sein de la famille Conseil Formation Stagiaire il y a quelques jours. Et « si trop de salariés souhaitent la même chose »…. la direction «entend jouer sur les mobilités…. »

La mobilité

SUDFPA a attiré l’attention de la Direction sur le fait que certains salariés se verront infliger une double mobilité géographique : changement de résidence administrative pour Metz ou Strasbourg puis mobilité géographique sur tout le territoire Grand-Est dans le cadre de leur travail ! Que se cache-t-il sous la question « Etes-vous mobile ?

  • Vous demande-t-on de déménager ? Ça c’est plus clair, il s’agit d’un changement de résidence. Interpelée par SUD sur ce sujet, la direction dont le discours évolue au fil des CRE, parle d’une « prestation d’accompagnement du salarié » (recherche de logement, école pour les enfants, aide à la recherche d’emploi pour le conjoint …)
  • Vous demande-t-on des déplacements temporaires ? C’est une autre forme de mobilité, la première n’empêche pas la suivante (un déménagement en Alsace peut être assorti de fréquents déplacements en Champagne Ardenne) SUD a dénoncé « l’effet Kisscool » de ces mobilités
  • Vous demande-t-on de changer d’emploi ? La mobilité professionnelle, souvent proposée par défaut de mobilité géographique ou parce que la configuration grande région fait apparaître des postes en surnombre : soyez vigilants sur l’accompagnement formation.
  • Avez-vous un plan B ? Mobilité hors AFPA ?

Dans ces situations, ne gardez pas votre mal-être, faites-vous conseiller et accompagner par vos représentants du personnel

 

SUDFPA : nous avons découvert…des assistant(e)s commerciales(ciaux) classe 6, d’autres classe 7 pour le même emploi en Champagne Ardenne. Travail égal = salaire égal ?

Et une autre appellation: assistant(e) commercial(e) marché privé ! en Alsace et en Lorraine.

 La Direction a présenté son nouveau projet « ALLIANCE AFPA » : il s’agit de nouer des partenariats avec des organismes de formation qui réaliseraient les actions que les centres ne peuvent pas mettre en œuvre (par manque de moyen ou de disponibilité de formateur)

SUDFPA : l’Afpa organiserait-elle sa propre concurrence ? Après avoir donné certains marchés décrochés par nos commerciaux, mis à disposition des locaux, donné l’ingénierie,…, pourquoi ne pas ajouter le sourire des salariés …

 Famille Ressources Humaines

 « Ce n’est pas possible de travailler avec une équipe éclatée donc là, c’est une certitude : ce sera Metz ! » Les premières nominations ont été faites.

 

Mais la direction, qui continuait à faire croire qu’il s’agissait d’une consultation, ne s’est pas vantée d’être dans la phase « mise en place du projet » avec les collègues RH en région !

 

Famille Transition

 Rien ne change… sauf que comme il n’y aura plus que 2 Assistantes, la Direction ne sait pas où elles seront localisées…et l’IEJ reste « champ'ardennaise » puisqu’il s’agit d’un conventionnement local.

 En réponse à une question de SUD, la Direction confirme néanmoins sa volonté de CDiser tous les personnels en CDI de chantier qui restent sur la région.

Famille Contrôle de gestion

Cette famille n’est pas très avancée en terme de mise en place de l’organisation grande région ; en effet, la persistance de financements différents dans les régions (SIEG, PRF, Appels d’offres, etc) impose de maintenir les personnels dans leurs activités jusqu’à la fin des rendus comptes c'est-à-dire fin 2016.

Famille Qualité/Certification – Famille Communication

Pas ou peu d’information sur ces familles si ce n’est la nomination que vous avez vue.

Famille Services et Moyens Généraux

La structuration du service grande région semble amener peu de changements puisque RIR, Acheteur territorial et MSMG sont maintenus sur tous les territoires et l’organisation Grand Est fonctionne déjà.

Famille Ingénierie (et Formation ?)

La Direction n'a pas encore décidé si elle séparait la direction de l'exploitation (qui est devenue Direction des Opérations, puis Direction de la Formation) de celle de l'ingénierie ;

SUDFPA : La direction se perd entre objectifs en HTS ou chiffre d’affaires, EPIC et obligation de service public, tout se mélange et leur vision se brouille… au point de ne plus savoir nommer leurs services et encore moins les organiser !

Le problème de la distance des Ingénieur(e)s de Formation par rapport aux formations qu’ils (elles) accompagnent a été soulevé sans succès.

SUDFPA : La direction n’a pas la même vision que nous : nous avions compris qu’il resterait un ingénieur par spécialité et par région actuelle (BTP, Industrie, Tertiaire) finalement ça sera 2 ingénieurs par spécialité plus 1 dédié au secteur préqualification-préparatoire-insertion soit 7 pour la grande région

Famille Relation Stagiaires devenue Famille Conseil en Formation

On retrouve ici les assistant(e)s commercial(e)s, devenues Conseiller(e)s en formation, les recruteurs et, non, ...pas les psychologues (qui ne sont pas nommés dans le projet ).

SUDFPA : Heureusement, les psychologues sont réapparus à la séance du 22 septembre, sur un autre document, et la direction a expliqué qu'il fallait lire "Chargés de recrutement et psychologues" sous l'appellation CRA ! Alors qu’ils ont apporté d’autres modifications au projet V6, pourquoi ne pas l’avoir écrit ?

Pour les 2 pôles territoriaux Champagne Ardenne, on trouve deux managers (un nord, un sud), récemment recrutés et 2 assistant(e)s sourcing ; le Gestionnaire recrutement stagiaire semble dans une autre équipe.

Conclusion

La délégation SUD a aussi interpellé la direction sur l’emploi des mots « emploi » et « métier ». "Les termes ne sont pas neutres ! La convocation aux entretiens avec M. Hunsinger était ainsi rédigée: "... trouver pour chacun d'entre vous l'emploi qui lui convient le mieux et où il sera le plus utile à l'organisation...", or :

  1. 1.les professionnels de l'AFPA ne sont pas (encore) en recherche d'un emploi ; mieux qu'un emploi, ils ont un métier à l'AFPA qu'ils veulent exercer et, pour quelques-uns, dont ils envisagent de changer ou qu'ils sont prêts à faire évoluer dans un cadre négocié et accompagné...
  2. 2.l'utilitarisme du seul point de vue de "l'organisation" est une chose, mais regrette que le souci de la bonne santé au travail (dans tous les sens du terme) ne soit pas une préoccupation qui guide la direction au titre de son obligation de résultat en matière de santé au travail..."

 

A la question « En quoi la réorganisation servira-t-elle les intérêts économiques de la Champagne Ardenne, la Direction a répondu que la nouvelle organisation n’avait pas pour but de service spécifiquement les intérêts économiques de la région même si « l’organisation est au service de l’efficacité économique. La délégation SUD a rappelé :

  • que la Direction avait au départ misé sur une mobilité géographique qu’elle minimisait aujourd’hui
       tout en prévoyant toujours 50 à 60 personnes concernées par des mobilités,
  • que le CRE demandait à être informé des évolutions du projet et consulté quand il serait stabilisé
  • que l’organisation du travail ne peut pas résulter seulement de volontés individuelles.
         contrairement à ce que la Direction essaie de faire croire

 

La délégation SUD a aussi demandé combien, aujourd’hui, de salariés étaient identifiés comme allant à Metz. La Direction a répondu que des projets étaient en cours mais qu’il n’y avait pas de mobilité actée. Elle a précisé que le projet devait globalement être mis en place pour la fin d’année dans le « qui veut quoi où » : «Soit il y aura une possibilité d’arrangement pour adaptation de l’organisation, soit ce sera des recrutements ».

 

L'équipe SUDFPA du CRE – Contact 06.37.99.77.69

Dominique FAURE-Hervé Flamant-Brigitte Léonard-Philippe Lhuillery-Bernard Maillard-Sophie Nicolas

 

 

 

Ces éléments ne sont par nature ni complets ni officiels et ne reflètent que l'opinion et les interventions des élus SUD. L'intégralité du procès-verbal du CRE est consultable dès son adoption sur le site du CRE.

 

 

 

 

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (cap plein sud sept 2015.pdf)cap plein sud sept 2015.pdf[ ]569 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates