Pourquoi renégocier maintenant le contrat « Frais de Santé »?

 Il faut renégocier afin d'obtenir une meilleure protection

 Obtenir toutes les offres récentes des mutuelles et groupes d’assurances qui sont actuellement nombreuses sur le marché, pouvoir faire une comparaison avec le contrat Humanis existant et pouvoir choisir.

Intégrer les prestations extra contractuelles dans le cahier des charges AFPA (qu’est-ce qu’un contrat qui prévoit dès le départ des prestations extra contractuelles !!! Est-ce une Mutuelle solidaire celle qui supprime des prestations pour améliorer sa marge ???)

Obtenir des mutuelles le meilleur rapport coût/prestations puisqu'à partir de janvier 2016 toutes les entreprises ont l'obligation de mettre en place une complémentaire santé obligatoire. C'est l'opportunité pour les mutuelles et assureurs de faire d'énormes économies d'échelle et d'offrir de meilleures propositions !

 Il faut renégocier afin de réduire le coût de vos cotisations

 Obtenir une participation minimale de l’employeur de 50%, minimum qui devient obligatoire pour les nouveaux contrats ou les contrats modifiés à partir du 1er janvier 2016 !

Aujourd’hui l’AFPA ne participe qu’à 40%…

Conserver les avantages des contrats responsables.
Le contrat actuel Frais de Santé de l’AFPA est un contrat « responsable ». Dans le jargon réglementaire, cette appellation désigne les contrats qui demandent aux salariés de suivre des parcours d’accès au soin (médecin traitant puis spécialiste). En échange, les salariés bénéficient d’avantages fiscaux et sociaux :

La taxe fiscale sur les contrats au lieu d’être de 14% est de 7%.

Les salariés peuvent déduire leur participation à la Mutuelle de leur revenu imposable. (regardez votre fiche de paie juste en dessous de la liste des cotisations et vérifiez que votre salaire brut – cotisations + participation de l’employeur à la mutuelle – participation du salarié à la mutuelle donne votre revenu imposable !)

La participation de l'employeur à la Mutuelle n’est pas intégrée dans le salaire brut et ne donne pas lieu à cotisations.
(
regardez la ligne salaire brut de votre fiche de paie !)

 

 Négocier ne comporte aucun risque pour votre santé
Nous n'avons rien à perdre à négocier les prestations complémentaires de santé.

 Nos lunettes ne seront plus remboursées tous les ans ?

NON.
Les mineurs conservent le remboursement annuel ainsi que tous ceux qui auront une prescription médicale. C'est écrit noir sur blanc dans un décret de novembre 2014 puis dans les brochures d'Humanis !
Les salariés de l'AFPA doivent-ils continuer à payer plus pour ceux qui ne veulent que suivre la mode ? En plus d'enrichir Humanis, il faudrait continuer à enrichir le lobby des opticiens !

Les prestations liées à l’hospitalisation chirurgicale ne seront plus remboursées comme actuellement sur la base des « frais réels » ?

NON.
L'analyse des comptes « Frais de santé » AFPA démontre le contraire.

En 2013 il y a eu 2 679 actes chirurgicaux pour les salariés de l'AFPA et leurs enfants, avec un coût moyen de l'acte de 270 €; dont la moitié des actes sans dépassement d'honoraires avec un coût moyen de 200 € et l'autre moitié avec un coût moyen de 340 €, soit un dépassement moyen de 140 €, soit 70 %.

Ainsi le dépassement moyen reste dans les nouvelles limites autorisées par les contrats responsables (100%). Ce qui veut dire que les frais réels de la plupart des actes chirurgicaux continueront à être remboursés.

Faut-il demander aux salariés de l'AFPA de ne pas changer de contrat pour quelques dépassements exorbitants pratiqués par des praticiens parisiens ou lyonnais…

Tous les salariés de l'AFPA doivent-ils payer pour continuer à enrichir le lobby de la médecine libérale ? L'hospitalisation chirurgicale, ne constitue que 5% des dépenses de santé à l’AFPA ! Faut-il juger l'intérêt d’un contrat de Frais de santé sur la base de 5% des dépenses ?

 Il faudra de toute façon avoir un nouveau contrat pour le 31 décembre 2017 (c’est la loi !)

 Et puis s’il fallait une preuve de plus qu’il faut renégocier le contrat Frais de Santé, l’attitude de la direction le prouve :

A la dernière réunion de négociation qui portait sur les salaires, le 5 octobre, le DRH Hervé Dufoix a vivement conseillé aux organisations syndicales de conserver le contrat actuel…peut-être parce qu’il craint que la part employeur ne passe de 40 % à 50 % !

Interrogé par SUD FPA sur le caractère responsable ou non du contrat Frais de Santé de l’AFPA, les 3 représentants de la direction (Hervé Dufoix, son adjointe, la grande prêtresse du dialogue social, Françoise Tirilly, et le chef comptable Lamine Sy) ont refusé en bloc de répondre. Sujet chaud !

Il faut maintenant que les 4 organisations syndicales représentatives de l’AFPA exigent de la direction l’ouverture de négociations.

 SUD FPA a proposé aux 3 autres organisations syndicales représentatives de constituer une intersyndicale pour conduire la négociation.

 Signez et faites signer la pétition SUD FPA :

Le paiement des prestations extra-contractuelles Humanis est un droit des salariés de l’AFPA : je veux une mutuelle solidaire !

 lc.cx/ZC3g (adresse raccourcie de la pétition en ligne sur mesopinions.com)
pour exiger une ouverture rapide des négociations et
obtenir une meilleure prestation de complémentaire santé !

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (pétition mutuelle 2.pdf)pétition mutuelle 2.pdf[ ]82 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates