Connexion

           | 

Communiqué des Organisations syndicales SUD FPA, CGT et CGC au personnel AFPA Nord Pas de Calais

Toujours pas de dialogue social !

Silence radio sur la fusion Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Les élus et représentants syndicaux SUDFPA, CGT et CFE-CGC quittent la séance !

Lors de la réunion plénière du CRE du 20 octobre, les élus attendaient du Directeur régional des informations précises ainsi que des réponses aux questions déjà posées, pour certaines depuis près d'un an.

 Après une intervention en début de séance (voir déclaration ci-jointe), et devant l'absence de documents pertinents relatifs au regroupement des deux régions que la direction avait obligation de nous fournir, les délégations CGT, CFE-CGC et SUDFPA ont décidé de quitter la séance.

 Avec mépris, le Directeur Régional nous taxe de refuser le dialogue social, mais à quoi sert de siéger dans une instance où le dialogue est absent de manière récurrente ?

 A quelques mois de la mise en place de la grande région, la direction n'aurait-t-elle rien à nous dire sur ses projets ?

 A ce jour, hormis les organigrammes, un seul document nous a été remis en septembre (et datant de février 2015), document qui fait état des réflexions stratégiques de l'AFPA pour la future grande région.

Nous vous fournissons ce document qui nous a été communiqué par la direction au dernier CRE pour aborder le point N°13 de l’ordre du jour (voir en pj)

 On y découvre

  • un nouveau découpage des territoires,
  • des regroupements de centres,
  • des mises en sommeil de plateaux techniques,
  • des fermetures de sites.

Les scénarios contenus dans ce document sont-ils toujours d'actualité ? Nous l’ignorons et c'est de cela dont nous aurions voulu discuter avec la direction qui semble fuir ce débat.

 Si vous souhaitez d'autres informations ou échanger, n'hésitez pas à vous adresser à vos représentants.

Hazebrouck, le 20 octobre 2015

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates