Connexion

           | 

Déclaration de SUD FPA au CCE AFPA 14/4/2016

Cette déclaration n'a absolument pas plu au président Barou qui l'a trouvée insultante et qui a répondu que les salariés ne nous suivraient pas sur ce terrain.

Ce à quoi SUD FPA a rétorqué qu'il représentait au moins 15% des salariés et sur cette question des salaires beaucoup plus que 15%. Pour SUD FPA, il fallait dire NON de façon forte à une année de plus de gel des salaires.  Et si nous ne sommes pas entendus, nous nous répéterons sous une forme ou une autre.

Déclaration de SUD FPA au CCE AFPA 14/4/2016

Message aux salariés de l’AFPA

Monsieur le président, Monsieur l’employeur, Monsieur le salarieur,

Nous ne vous féliciterons pas pour votre réélection unanime à la tête du Conseil d’Orientation, puisque comme vous l’avez-vous-même dit à plusieurs reprises, ici et ailleurs, vous n’êtes pas venu à l’AFPA pour ses salariés et qu’ils vont devoir endurer votre indifférence pendant encore 4 ans !

Et vous poussez le cynisme jusqu’à leur écrire longuement, quand il s’agit de solliciter leur implication. Dans votre épitre aux Afpaiens, pas un mot sur le gel des salaires depuis 5 ans, comme si le sujet n’existait pas.

Dans le terme de salarié, il y a pourtant salaire.

Vous ne connaissez plus les salariés quand il s’agit de leur payer un juste salaire et vous les reconnaissez, vous les connaissez de nouveau, quand il s’agit de les faire trimer.

La NAO se réduit à affirmer qu’il y a des personnes qui sont nécessaires au fonctionnement de l’association et qui méritent des promotions et tout le reste, la grande majorité, le vulgus pecum, relève de la simple contingence. Il peut être là ou ne pas être là. Il est interchangeable, sans personnalité. Peu importe. Quel mépris !

Au même moment, on apprend que l’AFPA peut se payer le luxe d’avoir 2 DRH…sans doute personnes nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. Notre futur DRH est bien connu des salariés de Radio France qui ont réussi à le pousser vers la sortie. Mais son parcours professionnel a été sécurisé et le revoilà en selle. Pour quelle mission ?

Le document intitulé « ACTUALITE ET PILOTAGE DU PLAN 500 000 » est jonché d’énormités, par exemple :

  • Ne pas augmenter de façon pérenne les effectifs permanents de l’AFPA, donc faire appel à des formateurs dits associés, auto-précarisés, des précaires chargés de former des précaires
  • Améliorer le taux d’accès aux formations en transformant les processus de recrutement jugés « top sélectifs » alors que ces résultats résultent déjà de purs arbitraires
  • Recourir à la FOAD pour des publics précaires

etc

Bref l’AFPA continuera à brader la qualité du travail et celle du recrutement pour que le plan 500 000 permette d’éponger un peu la dette de l’AFPA à l’égard de l’Etat. En fait l’Etat se rembourse lui-même par un plan conjoncturel pour l’AFPA.

Pourquoi avoir demandé un second mandat à l’AFPA ? Vous auriez pu faire après votre participation à la commission Combrexelle un excellent directeur de cabinet de la ministre El Khomri ! Fossoyeur de l’AFPA et fossoyeur du code du travail, ca va ensemble.

 

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates