Pas le coeur à la fête !

Voilà l’invitation envoyée aux salariés d’un centre AFPA :

Capture ecran001

Capture ecran001

Et la réponse faite par un salarié:

Monsieur le Directeur,

Je n’ai aucune envie de fêter cette nouvelle AFPA là,

  • celle dont la hiérarchie traite, encore un peu plus aujourd’hui qu’hier, ses salariés et ses stagiaires par le mépris et l’ignorance de leur travail
  • celle qui ne sait regarder que l’EBE et les heures travaillées (HTS) au détriment de son rôle social
  • celle qui a supprimé de son logo le mot « Formation »
  • celle qui n’a de cesse de « réduire la masse salariale » par la souffrance au travail de ceux qui restent
  • Celle qui embauche des « formateurs associés » précarisés, pressurisés, et tenus en laisse par l’espoir du contrat suivant.
  • celle qui cherche à se fondre dans le modèle libéral en attendant de disparaître totalement tuée par la sacro-sainte concurrence libre et non faussée
  • celle d’une hiérarchie pléthorique guidée par l’ambition personnelle au détriment de l’ambition collective

Non vraiment, Monsieur le Directeur, je n’ai pas le cœur à la fête dans votre EPIC.

 

 

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates