Formation : le courrier de SUD FPA à 10 candidats

Madame, Monsieur,

 

Le syndicat SUD FPA Solidaires a pris connaissance des propositions des candidats à l’élection présidentielle au sujet de la formation professionnelle et particulièrement des propositions qui concernent les salarié-e-s et les demandeurs-euses d’emploi.

 

La formation professionnelle est régulièrement présentée, par les acteurs politiques, comme un outil majeur de réduction du chômage alors que ce n'est pas sa vocation initiale. Pour notre syndicat il s'agit d'un moyen de développer les potentialités de chacun et, à travers le choix de métier et de formation qualifiante, d'aider à trouver sa place dans la société.

 

Ces objectifs requièrent un engagement fort, lisible, et sans équivoque de la part des candidats.

Pour SUD FPA, les évolutions structurelles de ces dernières années ont dénaturé la formation professionnelle continue :

       régionalisation des financements fragmentant l'offre de formation au grè des politiques de chaque régions et verrouillant l'accès.

       création du compte personnel de formation marquent le désengagement de l’Etat et la disparition du service public.

       priorité est donnée aux formations courtes, non qualifiantes dans une optique « adéquationniste ».

Afin d’apporter des éléments contribuant à la définition des choix de vote, nous vous demandons de nous faire connaître la politique de la formation professionnelle que vous portez mais aussi vos dispositions par rapport aux points suivants :

 

1.    Pour un retour aux formations qualifiantes (durée, contenu, moyens)

2.    Pour garantir le droit à évoluer professionnellement par la formation tout au long de sa vie,

3.    Pour un accès égalitaire de tous à la formation, quel que soit l’âge, le lieu de résidence

a.    Plus particulièrement pour un accès égalitaire des femmes à l’ensemble des formations

b.    Plus particulièrement pour un accès renforcé des personnes handicapées aux formations,

4.    Pour la possibilité de choix de la formation et le rétablissement d’une approche globale de la formation (orientation, hébergement, restauration, suivi psychopédagogique…)

5.     pour garantir la continuité des dispositifs de formation et faire disparaître les jeux concurrentiels et les dispositifs low-cost qui sacrifient la qualité des formations

6.    Pour la « déprécarisation » des intervenants du secteur.

7.    Pour l’évolution de la rémunération, inchangée depuis plusieurs années, des stagiaires,

 

Un gage fort de la crédibilité de votre programme serait l’abrogation des lois de décentralisation de la formation professionnelle et le retour à l’entière responsabilité de l’Etat dans cette compétence essentielle et dans son financement.

 

Recevez, Madame, Monsieur, nos salutations.

SUD FPA

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates