Connexion

           | 

Analyse CRE AFPA Languedoc Roussillon Octobre 2017

Les coûts cachés (coûts indirects) dus à l’absentéisme

 

Six critères sont maintenant retenus dans le milieu des services RH (cabinet conseil RH Midori Consulting et l’organe Patronal Malakof Médéric).

  • Le remplacement (CDD, intérim).

  • Dysfonctionnements dus à la désorganisation.

  • Improductivité liée à la plus faible efficacité des remplacements.

  • Social : démotivation des équipes.

  • Image : baisse de qualité liée à l’improductivité.

  • Gestion RH : recrutements, actes administratifs supplémentaires).

 

Rajoutons qu’à l’Afpa les absences non prévues et courtes ne sont pas remplacées (jusqu’à 15 jours pour les formateurs).

 

Lorsque SUD pose la question au DR : quel est le montant des coûts indirects, la réponse est net : c’est TRES LOURD !

« De plus en plus les stagiaires se plaignent aux fournisseurs, l’impact en terme d’image est très dur à rattraper, comment voulez-vous que je propose des formations pour le prochain appel d’offre si en même temps les stagiaires se plaignent ? ». Il nous explique alors que ces derniers ont de plus en plus une posture de consommateur de formation (dans le sens infantile).

 

Début octobre l’afpa perd plusieurs marchés à Nîmes suite aux plaintes de stagiaires, la réponse violente a été de licencier le formateur et décider de mettre plusieurs centaines de milliers d’euros afin de réhabiliter l’atelier laissé à l’abandon depuis de nombreuses années.

 

Pour Sud : La recherche de coupables pour protéger une organisation du travail défaillante ne permettra pas de rattraper une image dégradée. Ecarter les stagiaires et le personnel qui gênent n’est pas une solution responsable, c’est rester dans le déni du problème en l’aggravant.

La complaisance à l’égard d’un « travail sans qualité », l’absence de coopération-même- conflictuelle entre dirigeants et dirigés autour de la valeur des actes de production mérite d’être combattue.

 

Par exemple lorsque les entrées décalées ont été imposées ou la multi modalité sur les niveaux 5 (c’était pour devancer la concurrence), les métiers ont été plus que malmenés. L’autoritarisme a pris alors la place des discutions qu’il aurait fallu avoir pour bien produire.

 

Nous payons aujourd’hui cette complaisance aux gestionnaires par des collègues qui s’épuisent, doublée de multiples plaintes de stagiaires.

 

Donner encore plus de pouvoir aux dirigeants pour décider seuls du travail d’autrui est extrêmement dangereux. On sait où conduit ce pouvoir discrétionnaire : vers plus de gâchis et de gaspillage. Cela suffit, les critères gestionnaires ont pris le pas sur les critères de production avec les résultats que l’on connait : des centaines de millions de pertes.

 

Même s’ils sont contradictoires, ces critères doivent être discutés pour dégager des compromis dynamiques.

L’argument des gestionnaires se porte toujours sur la concurrence qui emportera les marchés si nous ne nous adaptons pas. Mais le personnel n’est pas bête, il s’est toujours adapté, il a simplement besoin de réfléchir en collectif pour trouver la ou les méthodes les plus justes pour bien produire. Il ne peut se satisfaire d’avoir en permanence des objectifs de plus en plus durs à tenir avec de moins en moins de moyens sans pouvoir discuter ni réfléchir. En tous cas SUD ne souhaite pas voir l’Afpa s’orienter discrètement vers des formations low-cost.

C’est le pouvoir d’agir sur son travail qui demeure le garant de sa bonne santé.

Sanctionner lorsqu’il y a dysfonctionnement c’est la double peine, heureusement que nous ne sommes pas en temps de guerre.

Situation économique centre par centre

Notre nouvelle DG exige du « plan stratégique régional  » :

  • que chaque centre explique quels moyens il mettra en œuvre pour atteindre au minimum un résultat d’exploitation égal à zéro en 2020.

  • le ciblage des centres en difficultés financières : les centres de Nîmes, Rivesaltes et Carcassonne sont dans ce cas.

Pour Sud : Décidément tout ce qui est stratégique à l’Afpa est dangereux ! Que faut-il en déduire ? Dans la période actuelle on peut penser au pire, en Pays de Loire, le DR a reçu deux missions : la première c’est de renégocier avec la région pour obtenir de nouveaux marchés, la seconde est de « liquider » l’Afpa si la négociation n’aboutit pas !

Malgré la masse de gestionnaires, ce sont les gens de terrain qui risquent de payer par la perte d’emploi ou de la mobilité mal accompagnée.

 

Votre contact en région : 06 42 90 09 47

Le site : sudfpa.net

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates