Rémunération mirobolante à la tête de l'AFPA

Maharani

 

La mise à la diète des salariés de l'AFPA a trop duré, nous aussi on veut parler argent. Alors que nos charges ne cessent de s'alourdir, nos salaires n'augmentent pas et notre pouvoir d'achat s'érode progressivement face à l'inflation.
Tous ne sont pas logés à la même enseigne, l'enquête menée par un journaliste de l'Obs épingle la caste des privilégiés d'Etat.
SUD FPA a trouvé parmi eux la directrice de l'AFPA. Voici comment le sommet de notre hiérarchie négocie son salaire...

Voir la version PDF de l'article

La maharani(1) de l'AFPA

Un journaliste Vincent Jauvert a enquêté et écrit un livre sur la caste des privilégiés d'Etat, les « Intouchables d'Etat », les hauts fonctionnaires qui vivent très largement des deniers publics...en dirigeant des organismes publics ou parapublics...

Parmi ces organismes figure notre établissement public, l'AFPA ! Ce qui n'est pas une surprise pour SUD FPA qui dénonce depuis plusieurs années la constitution d'une caste à l'AFPA de hiérarchiques nombreux et surpayés.

A la page 50 du livre de Vincent Jaubert, on peut lire les phrases suivantes :

« Les profiteurs du démembrement

Aux marges de l'État, on ne compte plus les prébendes très lucratives. C’est que, depuis une vingtaine d’années, les gouvernements successifs démembrent l’État à grande vitesse. À la place, ils multiplient les organismes publics qui ne sont pas tenus aux mêmes règles que l’administration. Notamment en matière de rétribution de leurs dirigeants. Une aubaine pour nombre de hauts fonctionnaires.
Prenez la directrice de l’Agence chargée de la formation professionnelle des adultes (AFPA), Pascale d’Artois de Bournonville, nommée en avril 2017…

« Elle a réussi à décrocher un salaire indécent», dévoile un ancien responsable qui s’est opposé en vain à ce qu’elle soit rétribuée autant. Combien ? Le 15 mars, on lui attribue 186 750 € bruts par an. Mais cela ne lui suffit pas. Elle insiste. Et un mois plus tard obtient une rallonge de 8 000 euros. Sa rétribution définitive est fixée à 194 750 €.

« Pas mal, surtout pour un organisme en quasi-faillite ! » maugrée la même source.

La DG négocie âprement son propre salaire

Ces informations proviennent du très sérieux bulletin officiel de l'administration centrale du ministère de l'économie et des finances. Le numéro d'avril fait état de la décision du 15 mars 2017 qui attribue à à notre chère maharani d’Artois de Bournonville une part fixe de 165 000 €, composée d’une part fonctionnelle de 145 000 € et d’un complé­ment personnel de 20 000 € et une part variable sur objectifs, d’un montant maximal de 15 % de la part fonctionnelle, soit 21 750 € en année pleine. Le numéro de mai fait état de la décision du 10 avril 2017 : le complé­ment personnel est passé à 28 000 €.

Et oui, à peine la décision du 15 mars était-elle parue que la DG filait à Bercy pour réclamer du rab ! Et on le lui donna ! 8 000 euros d'augmentation en moins d'un mois, le 10 avril !

Ce salaire et cette rallonge sont inqualifiables. Indécent, dit Vincent Jauvert. On souscrit.

Après cela, le fait de savoir de ce que représente le complément personnel et quels sont les objectifs qui règlent la hauteur de la part variable (virer du monde...) devient tout à fait superflu... On ne se demandera pas non plus si le comité des rémunérations du conseil d'administration de l'AFPA était ou non au courant...

Il y a vraiment quelque chose de pourri au sein du service public.

salaire dg2

La moitié des salariés de l'AFPA ont un salaire inférieur à 2 264 €. Une infirmière gagne 2 700 € bruts après 25 ans de service. Les cadres dans le privé pour les mêmes responsabilités ne gagnent pas la moitié du salaire de la DG.

Quelle crédibilité peut-elle conserver auprès du personnel ???  Quel avenir peut-elle avoir à l'AFPA ? AFPA qui n'a toujours ni stratégie, ni contrat d'objectif et de performance (COP).

 

Compléments  d'infos : Les intouchables d'Etat, bienvenue en macronie

Nous avons complété nos informations en parcourant le livre du journaliste Vincent Jauvert. Son enquête porte sur cette caste de hauts fonctionnaires qui se comporte comme une nouvelle noblesse d'Etat. Il montre comment ils se sont constitués en réseau, et comment ils se servent de leur carnets d'adresses pour servir leurs propres intérêts.
Familiers des allers-retour public privé, ces acteurs du démembrement de l'Etat n'hésitent pas à faire avancer leur carrière et se mettre au service du plus offrant sans se préoccuper des conflits d'intérêt. Leur point commun : une cupidité sans limite caractérisé par des rémunérations exorbitantes au regard des salariés qu'ils dirigent.

Réf. : https://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/les-intouchables-d-etat-9782221197851,
Interview radio :  https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-20-janvier-2018

Salaire de la Directrice de l'AFPA d'après les décisions du bulletin officiel de l'administration centrale
le 15 mars 2017 et le 10 avril 2017  : https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/bulletin-officiel/2017_pdf/boe_20170004_0000_0010.pdf
et https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/bulletin-officiel/2017_pdf/boe_20170005_0000_p000.pdf#p22

(1) Maharani : maharajah au féminin

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (maharadjah.pdf)maharadjah.pdf[ ]878 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates