Censure : L'AFPA empêche la diffusion du rapport IGAS-IGF

censure-i

Les conclusions du rapport IGAS-IGF impliquent directement les salariés de l'AFPA et menacent leurs emplois. La gravité des éléments a amené SUD FPA à partager son analyse et à alerter les salariés.

Tout va mal mais il ne faut pas qu'on vous le dise

La volonté de transparence n'est visiblement pas la position de la direction de L'AFPA. Dans un courrier adressé au syndicat elle demande non seulement de retirer le document diffusé par SUD FPA mais aussi de lui livrer ses sources. Cette volonté de censure face aux lanceurs d'alerte est scandaleuse et elle montre une nouvelle fois l'absence de sincérité à la tête de l'AFPA.

Plutôt que d'accepter le débat, la direction de l'AFPA brandit les menaces financières d'une procédure en justice. L'agence confirme par cette initiative son incapacité à parler vrai. En aucun cas nous ne donnerons suite à cet appel à la délation.

Armée de ses avocats l'AFPA cherche à bâillonner ceux qui dévoilent les faits. Comment peut-elle affirmer ailleurs sa vocation d'utilité sociale alors qu'elle se défend à la manière des spécialistes de l'évasion fiscale (cf : Apple attaque en justice l'organisation Attac ) ?lettre censure

Fidèles à nos valeurs, n'en déplaisent à la hiérarchie et aux experts gestionnaires de tous poils, nous continuerons à SUD FPA de nous battre pour la défense des salariés, leurs droits et leurs conditions de travail.

Solidairement


Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates