Nord Pas de Calais Déclaration SUD FPA CRE AFPA Février 2018 à Lomme

Les salariés vont mal et sont inquiets devant l’absence de visibilité sur leur avenir et celui de leur centre. Des formations qui disparaissent, des plateaux techniques qui sont mis en sommeil, de plus en plus de formateurs sans activité, etc

Un constat qui est malheureusement une réalité dans beaucoup de centres avec parfois un impact plus fort dans les centres dont les noms reviennent régulièrement à chaque fois que des difficultés surviennent dans la région NPDC.

Je veux notamment parler des centres de Berck et Maubeuge pour lesquels on ne compte plus le nombre de fois ou leur fermeture a été évoquée. Ajouter à cela, des effectifs qui fondent comme neige au soleil depuis des années.

Des bruits me direz-vous ! Peut-être, néanmoins force est de constater qu’au fil des années des plateaux techniques sont fermés ou déplacés vers d’autres centres. Quelques exemples de déménagements lourds.

Sur le littoral, « Coffreur bancheur » disparait de Berck pour se retrouver à Douai Cantin. Mais comme si cela ne suffisait pas, on déplace aussi la formation « Ossature Bois » mise en place en 2017 et déjà expédiée à Amiens depuis le mois de janvier 2018.

Maintenant que le formateur « Menuiserie Bois & Aluminium » de Berck fait valoir ses droits à la retraite, que va devenir le plateau technique Menuiserie ?

Dans l’Avesnois, la « Maintenance industrielle » quitte définitivement Maubeuge en décembre 2016 pour aller à Valenciennes. A ce jour les machines sont à l’arrêt depuis plusieurs mois et le formateur, en CDD naturellement, est remercié.

A ce jour, la grue de la formation « Coffreur Bancheur » est en train de rouiller à Douai Cantin et la « Maintenance Industrielle » est à l’arrêt à Valenciennes.

On peut légitimement s’interroger sur les objectifs réels de tous ces déplacements qui ont nécessité d’importants moyens de manutention, des ouvertures de façade pour installer les machines à l’étage, des frais de réinstallation, etc ?

La délégation SUD FPA a envie de dire « Tout ça et pour quel résultat ! »

Dans l’Avesnois, il y a un tissu industriel qui est riche en entreprises et pour n’en citer qu’une, il y a « Maubeuge Construction Automobile », l’usine la plus productive du groupe Renault en France avec plus de 100 Kangoo fabriqués par salarié en 2017 (164 240 véhicules fabriqués en 2017 exactement). Pourquoi déplacer la Maintenance industrielle quand on a des fleurons de l’industrie à sa porte ?

Ne pourrait-on pas, avant d’organiser le déplacement systématique des matériels, ou la fermeture d’une formation, se mettre dans une démarche prospective en attaquant le marché des entreprises tout en se donnant les moyens de ses ambitions. Pourquoi ne pas améliorer notre couverture commerciale régionale ?

La délégation SUD FPA pense qu’il faut arrêter d’attendre en permanence les commandes d’un seul financeur et savoir investir enfin dans l’Humain pour ensuite pouvoir récolter !

La politique régionale actuelle conduit à avoir de plus en plus de formateurs sans activité et de moins en moins de personnel dans les centres. Que cherche réellement la Direction régionale ?

La Délégation SUD FPA

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Déclaration CRE février 2018.pdf)Déclaration CRE février 2018.pdf[ ]115 Kb

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

SudFPA RSS

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates