Connexion

           | 

Repentin s'en va, plus de ministre pour la formation professionnelle...

Article paru sur le site de pourseformer

http://www.pourseformer.fr/pros/reforme-de-la-formation-continue/formation-continue/h/e8a099026c/a/sans-ministre-quid-de-la-reforme-de-la-formatio-professionnelle.html

Depuis mardi 19 mars au soir, Thierry Repentin n’est plus ministre délégué à la Formation professionnelle et à l'Apprentissage, et ne devrait pas être remplacé, selon l’entourage du Premier ministre. Nommé aux Affaires européennes suite à la démission de Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, et aux mouvements gouvernementaux qui ont suivi, il laisse une réforme en chantier, pourtant considérée comme une priorité par le président de la République, François Hollande. Michel Sapin, ministre en titre de la Formation professionnelle, reprend donc le dossier. Le point sur le calendrier, déjà complexe avant son départ…

Un GPS “spécial compte individuel” aurait déjà été bien utile pour comprendre le parcours du marathon officiellement lancé le 18 mars par le désormais ex-ministre de la Formation professionnelle, Thierry Repentin. Il avait alors reçu à l’occasion de l’examen en séance plénière par le CNFPTLV (Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie) le rapport de son groupe de travail “ad hoc”.

Formation professionnelle: les publics en difficulté sacrifiés au marché

Publié dans Le Monde Économie du 11/03/2013

L'organisation, le financement et la mise en oeuvre de la formation professionnelle des publics en difficulté sont en passe de relever exclusivement du marché et de la concurrence. Feutré et peu visible, ce pas de plus dans le libéralisme économique aura des conséquences notables.

En adoptant le modèle européen des "services d'intérêt économique général" (SIEG) pour les organismes de formation continue, quand ils avaient la compétence juridique et la possibilité politique de procéder autrement, l'Etat et de nombreuses régions françaises vont accentuer la déréglementation de la formation professionnelle des publics en difficulté, notamment des chômeurs.

Ce choix inattendu de la part d'exécutifs de gauche sacrifie l'intérêt général et le service public à la marchandisation sous couvert de mise en conformité avec les textes européens sur les aides de l'Etat.

Hollande annonce une loi sur la formation professionnelle "prête" fin 2013

De Hervé ASQUIN (AFP) – 04/03/2013

BLOIS (Loir-et-Cher) — François Hollande a annoncé lundi qu'un projet de loi sur la réforme de la formation professionnelle serait "prêt" d'ici à la fin de l'année afin de remettre de l'ordre dans le maquis d'un secteur souvent décrié et de le recentrer sur les jeunes et les chômeurs.

Quelque 32 milliards d'euros sont consacrés chaque année à la formation professionnelle, un "investissement nécessaire", selon le chef de l'Etat, mais qui "ne donne pourtant pas toujours les résultats que l'on pourrait en attendre".

La FFP souhaite une décentralisation progressive de la formation professionnelle

Publié sur localtis.info le 8 /02/2013

La Fédération de la formation professionnelle (FFP) appuie la montée en puissance des régions en matière de formation, mais elle réclame un transfert progressif. L'acte III de la décentralisation pourrait donner aux régions la pleine responsabilité de l'accès à la formation professionnelle de toute personne, et de tous les publics, y compris ceux relevant jusqu'à présent de la compétence de l'Etat.

"Pour subsister dans un marché, l’association modifie son fonctionnement : L’Afpa mise sur la proximité"

Publié sur le jsl.com le 05/02/2013

Depuis le 1 er janvier 2010, l’Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes ) n’est plus sous le régime de la subvention et est soumis aux appels d’offres et à la concurrence.

Dans le même temps, il n’y avait plus de directeur de centres. Autant d’éléments, entre autres et avec de grosses difficultés financières remettant en cause l’avenir même de l’association, qui ont conduit au mouvement social d’octobre dernier.

L’Afpa a alors mis en place sa « refondation ». Un projet qui a été validé par le discours du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à la mi-janvier lors de la visite du site de Caen, avec notamment un « investissement de 110 millions par an jusqu’en 2017. »

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (L’Afpa mise sur la proximité - 05022013.pdf)L’Afpa mise sur la proximité - 05022013.pdf[ ]283 Kb

Page 4 sur 19

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates