Versant SUD Auvergne Novembre 2017

EDITO

Docteur Yves et Mister Barou nous quitte(nt) : bon débarras ! Rendez-vous compte que c'est le même mec qui aura écrit « Et si la formation professionnelle était le remède au chômage de masse ? », affirmé qu' « En période de crise, il faut plus de formation qualifiante » et en même temps aura tout fait pour tuer l'AFPA, au prétexte de la sauver. Ainsi, tel Diafoirus (encore un docteur), il aura pratiqué saignées des emplois et purges des salariés compétents pendant la durée de son mandat, devenant expert dans le maniement du clystère, compétence qu'il pourra ajouter à son CV. Car de qualifiantes, que reste-t-il des formations de l'AFPA ? Des moignons de parcours, assemblages de morceaux de compétences prises ici et là, censés fait d'un travailleur au chômage ou en reconversion un professionnel qualifié. Et que dire de la situation financière : à son arrivée, « l'AFPA était à quelques jours de la cessation de paiement ». Depuis, l'AFPA ne paye plus l'URSSAF, les augmentations de salaires sont comme le bonhomme : nulles, et les CE/CRE ne touchent même plus les subventions pourtant obligatoires. Par contre, le grand gagnant aura été l'État, qui aura fait un bon placement (200 M € prêtés à 4 % par an) tout en réussissant à se débarrasser d'un patrimoine immobilier dont il n'assurait plus l'entretien depuis des années et qui, par endroits, menace ruine quand il n'est pas bourré d'amiante.

Alors Yves Barou part, en lâchant la « bombe atomique » de sa déclaration en plein Conseil d'Administration, tel un Folamour du pauvre. Il part en s'attribuant le beau rôle : celui du gentil réformateur face à la méchante Ministre du Travail, ce qui en dit long sur ce qui nous attend.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (versant sud novembre 2017.pdf)versant sud novembre 2017.pdf[ ]101 Kb

CAP Plein SUD IDF Octobre 2017

EDITO

Docteur Yves et Mister Barou nous quitte(nt) : bon débarras ! Rendez-vous compte que c'est le même mec qui aura écrit « Et si la formation professionnelle était le remède au chômage de masse ? », affirmé qu' « En période de crise, il faut plus de formation qualifiante » et en même temps aura tout fait pour tuer l'AFPA, au prétexte de la sauver. Ainsi, tel Diafoirus (encore un docteur), il aura pratiqué saignées des emplois et purges des salariés compétents pendant la durée de son mandat, devenant expert dans le maniement du clystère, compétence qu'il pourra ajouter à son CV. Car de qualifiantes, que reste-t-il des formations de l'AFPA ? Des moignons de parcours, assemblages de morceaux de compétences prises ici et là, censés fait d'un travailleur au chômage ou en reconversion un professionnel qualifié. Et que dire de la situation financière : à son arrivée, « l'AFPA était à quelques jours de la cessation de paiement ». Depuis, l'AFPA ne paye plus l'URSSAF, les augmentations de salaires sont comme le bonhomme : nulles, et les CE/CRE ne touchent même plus les subventions pourtant obligatoires. Par contre, le grand gagnant aura été l'État, qui aura fait un bon placement (200 M € prêtés à 4 % par an) tout en réussissant à se débarrasser d'un patrimoine immobilier dont il n'assurait plus l'entretien depuis des années et qui, par endroits, menace ruine quand il n'est pas bourré d'amiante.

Alors Yves Barou part, en lâchant la « bombe atomique » de sa déclaration en plein Conseil d'Administration, tel un Folamour du pauvre. Il part en s'attribuant le beau rôle : celui du gentil réformateur face à la méchante Ministre du Travail, ce qui en dit long sur ce qui nous attend.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (cap plein SUD Idf octobre 2017.pdf)cap plein SUD Idf octobre 2017.pdf[ ]249 Kb

Analyse CRE AFPA Nord Pas de Calais Octobre 2017

Info nationale

La Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP) vient de lancer le

recrutement d’un.e :

« Directeur.trice de projet Coordination de la Transformation de l’AFPA en EPIC ».

(à partir d’un moteur de recherche connu, vous aurez le descriptif du poste)

 

Info du CRE NPDC d’octobre à Hazebrouck

En bref, quelques chiffres pour le NPDC à fin août !

Par rapport à l’année dernière à la même époque :

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (CRE-SUD-octobre 2017 - Version finale.pdf)CRE-SUD-octobre 2017 - Version finale.pdf[ ]636 Kb

Page 1 sur 48

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates