Connexion

           | 

SUD FPA appelle à la levée de la suspension du boycott !

Pour la 3ème année consécutive, la direction projette un gel des salaires en 2014.

 Dans le projet d'accord qu'elle vient de transmettre aux OS, aucune augmentation générale n'est inscrite. Une enveloppe de 300 000 € est prévue pour les promotions des privilégiés. Quant à la maigre enveloppe de l'égalité professionnelle elle ne permettra pas d'honorer les engagements de la direction.

 La direction provoque le personnel.

 Après avoir affirmé retirer sa note de réflexion, la direction reprend les mêmes arguments de chantage à l’emploi.

Malaise social à l'AFPA, l'intersyndicale interpelle les conseils d'orientation et d'administration

Les salariés de l'AFPA attendent, légitimement, avec la mise en œuvre par la direction de son plan de refondation : d’être sécurisés dans leur emploi, de pouvoir exercer leur travail dans des conditions correctes, d’être libérés des inquiétudes pesant sur l'avenir de l'AFPA et sur sa mission de service public d’obtenir une légitime reconnaissance du travail fourni et des efforts réalisés.

Lire la suite sur la pièce jointe

 

Débrayage reconductible à Tours 3ème journée

Le centre de Tours Veigné a de nouveau débrayé de 11 h 05 à 12 h pour la 3ème journée consécutive ce vendredi 11 Avril.

Ce vendredi, pas de directeur, seulement le manager de formation qui répète que la directrice régionale donnera une réponse à la salariée ce matin. Le personnel le savait déjà mais à 10 h 30 pas de nouvelles.

Les salariés appelent le Directeur de Centre qui confirme l'arrivée d'un mail avant 12 h. A midi pas de nouvelles...que fait la directrice régionale ?

Si la situation n'a pas évolué il y aura un débrayage lundi matin.

Une pétition tourne régionalement dans tous les centres.

Longues vies professionnelles

Le dessin !

longuevies

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (longuevies.pdf)longuevies.pdf[ ]468 Kb

Débrayage reconductible à Tours

Une aide cuisine du centre de Tours-Veigné remplace un cuisinier depuis juin 2013.

Au bout de presqu’une année, elle demande la différence de salaire rétroactivement (soit 300 €/mois) et pour l'avenir puisqu'elle fera le travail de cuisinier dorénavant.

 L'AFPA lui répond au prétexte d'économie qu’elle lui octroie royalement 3 % de promotion ! Pour un salaire d'aide cuisinier (appointement minimum de l’emploi 1083 € brut/mois), calculez l’augmentation ! Ca ne va  pas chercher bien loin.

La salariée, écœurée, décide de ne plus faire que son travail d'aide cuisine et uniquement celui-là, donc plus de plats chaud le 8 Avril à la restauration.

 L'AFPA détache donc un cuisinier d'un autre centre et pour remplacer ce cuisinier embauche un intérimaire ! Où est l’économie ! Pour ne pas donner 300 € d'augmentation à un de ses salariés l’AFPA est prête à dépenser 3 fois plus avec un salarié qui n'est pas de l'AFPA !

 Elle est où la reconnaissance ? Elle est où l'égalité hommes/femmes ?

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Déclaration.pdf)Déclaration.pdf[ ]95 Kb
Télécharger ce fichier (Lettre SUD à DR Centre.pdf)Lettre SUD à DR Centre.pdf[ ]103 Kb

Page 3 sur 11

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates