Débrayage reconductible à Tours

Une aide cuisine du centre de Tours-Veigné remplace un cuisinier depuis juin 2013.

Au bout de presqu’une année, elle demande la différence de salaire rétroactivement (soit 300 €/mois) et pour l'avenir puisqu'elle fera le travail de cuisinier dorénavant.

 L'AFPA lui répond au prétexte d'économie qu’elle lui octroie royalement 3 % de promotion ! Pour un salaire d'aide cuisinier (appointement minimum de l’emploi 1083 € brut/mois), calculez l’augmentation ! Ca ne va  pas chercher bien loin.

La salariée, écœurée, décide de ne plus faire que son travail d'aide cuisine et uniquement celui-là, donc plus de plats chaud le 8 Avril à la restauration.

 L'AFPA détache donc un cuisinier d'un autre centre et pour remplacer ce cuisinier embauche un intérimaire ! Où est l’économie ! Pour ne pas donner 300 € d'augmentation à un de ses salariés l’AFPA est prête à dépenser 3 fois plus avec un salarié qui n'est pas de l'AFPA !

 Elle est où la reconnaissance ? Elle est où l'égalité hommes/femmes ?

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Déclaration.pdf)Déclaration.pdf[ ]95 Kb
Télécharger ce fichier (Lettre SUD à DR Centre.pdf)Lettre SUD à DR Centre.pdf[ ]103 Kb

Pour un vrai démenti

C’est une des conditions mises par les organisations syndicales à la sortie du boycott : que la direction démente les erreurs du rapport de la cour des comptes auprès des salariés et des commanditaires.

Pour le moment, la direction n’a rien adressé aux commanditaires.

Pour le moment, la direction n’a rien adressé directement aux salariés. Elle a fait paraître sur Agora un texte que nous commentons ci-dessous.

La suite sur la pièce jointe (Le texte est long. Prévoir du temps pour sa lecture)

Les salariés de Marseille La Treille rencontrent l'auditrice du Conseil Régional

Déclaration des représentants du personnel du centre AFPA de Marseille la Treille

Les salariés de Marseille la Treille ont demandé à rencontrer l’auditrice Sabine Hamon dans le cadre de l’audit qualité du conseil régional.

La politique menée à l’AFPA depuis plusieurs années nous a amenés à vous exposer quelques faits :

• Gel des salaires des classes 1 à 12 depuis plusieurs années malgré les bons résultats,

• Dégradation des conditions de travail (sur remplissage des formations, non remplacement des

personnels lors de leurs absences programmées ou non, systèmes informatiques défaillants :

matériels, SIHA, SIRH, GESPER, GESPROD etc.),

• Augmentation de l’absentéisme due à la souffrance et au mal être au travail,

• Non reconnaissance du travail accompli (vous savez le sentiment qu’on éprouve quand on a l’impression de bien faire son boulot et que le seul retour que l’on ait est que tout le monde s’en fiche),

• Perte de sens et de « l’amour » du beau travail.

150 000 stagiaires en +, 500 salariés en - et 3 années de gel des salaires !

Dans un article daté du 2 Avril 2014 paru sur le site de Localtis, le directeur général (DG) Estampes expose les transformations en cours qui selon lui vont éclaircir l’horizon de l’AFPA. -

La clarté du DG c’est la nuit de l’AFPA.

Après avoir émis quelques craintes quant à la réalisation du plan 100 000 ( ou 20 000 ?/ ou 50 000 ?/ ou 70 000 ?, on ne sait plus) demandeurs d’emploi, Estampes annonce l’objectif de doublement du nombre de stagiaires d’ici à 2017. (Voir le texte complet de l’article ci-dessous)

« Nous ferons plus en volume et moins en durée. Nous pensons ainsi que nous allons doubler le nombre de nos stagiaires d'ici à 2017, de 150.000 à 300.000. »

Comme SUD FPA l’a dit lors du dernier CCE, le DG annonce ni plus ni moins un changement de vocation et de missions pour l’AFPA, changement qui signerait s’il se réalisait :

Déclaration de SUD FPA en CCE au Directeur Général

L’intersyndicale a mis 5 conditions à la levée du boycott.

 La 1ère condition ne sera jamais remplie puisque vous avez conservé le principe d’un temps collectif de vision du show du président Barou, à propos d’une soi-disant nouvelle offre imposée au personnel tant dans sa conception que dans son application.

Pour la seconde, le retrait de la note de réflexion, vous venez de donner votre position formelle, mais il semble que la direction générale campe sur ses positions concernant la hausse des rémunérations.

 Les informations économiques et les informations sur les orientations stratégiques, pour le moment rien d’essentiel n’est parvenu et toujours le même retard dans l’arrivée des documents . De qui la direction générale se moque-t-elle ? Elle ajoute l’entrave à l’entrave.

Page 4 sur 11

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates