Adhésion au régime d’assurance-chômage, c'est l'URSSAF qui répond !

Le 13/04 SUD FPA Picardie alertait sur les problèmes (c'est ici) que rencontraient plusieurs ex CDD de l’AFPA, Pôle Emploi refusant de les indemniser puisque l'AFPA devenue employeur du secteur public était passée sous le régime de l’auto-assurance, selon les attestations employeurs fournies par l'AFPA en personne.

Un courrier de l'URSSAF (voir ci dessous) que SUD FPA s'est procuré donne une toute autre information : l'AFPA aurait opté pour l'adhésion irrévocable[1] au régime de Pôle Emploi. Des cotisations chômage continueront donc d’être versées par l’AFPA et PE continuera d’indemniser les chômeurs créés par l’AFPA.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Auto assurance chômage AFPA suite feuilleton.pdf)Auto assurance chômage AFPA suite feuilleton.pdf[ ]318 Kb

A quel régime chômage l'AFPA souscrit-elle ? La DG doit répondre !

Amiens le 13/04/2017

Pôle Emploi vient de répondre à un ex CDD de l'AFPA qu'il devait réclamer son ARE à.....à son employeur, c'est à dire à l'AFPA !

Pôle Emploi n'indemniserait plus les DE ex AFPA du fait de sa transformation en EPIC, employeur public en auto-assurance

Auto-assurance : cela veut dire que l'AFPA ne verserait plus de cotisations Chômage à l'Assedic (Pôle Emploi) mais qu'elle devrait indemniser elle-même les demandeurs d'emploi : selon à peu près les mêmes règles que PE mais avec des délais beaucoup plus longs et avec des conséquences pour le personnel sur lesquelles SUD FPA reviendra si l'information se révèle exacte...

Problème : l'AFPA continue toujours de prélever des cotisations chômage à ses salariés (regardez vos fiches de paie)

autoassurance AFPA

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Tract AFPA en Auto assurance.pdf)Tract AFPA en Auto assurance.pdf[ ]240 Kb

Agonie du centre de Beauvais

Agonie du centre de Beauvais (suite à l’article "Mort annoncée du centre de Beauvais" sur le site de SUD FPA).

Alors que nous (La Secrétaire du CRE Picardie, SUD, pour l’ensemble du personnel de Beauvais) avions demandé une entrevue avec le DG C. DONON début août 2016, ce dernier nous a répondu poliment qu’il reviendrait vers nous en septembre pour que « nous partagions nos informations respectives en la présence du DR »… (Aie, encore lui !). Mais qu’à cela ne tienne, sans nouvelles de la part du DG début septembre, nous l’avons relancé et invité à la journée Portes ouvertes qui devait avoir lieu le 15 septembre 2016, à Beauvais comme dans les autres centres Afpa, tout en sachant qu’un CCE se tenait les 14 et 15 septembre. La situation critique de Beauvais nous semblant assez, voire très « délicate », nous formions le vœu secret qu’il accepte notre sollicitation. Mais quelle fut sa réponse ? « J’avais prévu depuis plusieurs semaines d’aller à la rencontre de nos collègues de Marseille la Treille ce jour-là et de rencontrer le CODIR régional à l’occasion de la prise de fonction de la nouvelle Directrice régionale de PACA. ». Bien que nous comprenions qu’un détour par la cité phocéenne et le vieux port soit plus attractif qu’une visite dans une ville située au Nord du Bassin parisien, pire, dans les Hauts de France, la déception n’en est pas moins grande car beaucoup d’espoir avait été mis dans une éventuelle rencontre avec un manageur décisionnel de l’Afpa.

Qu’à cela ne tienne, nous ne nous décourageons pas. En effet, pendant tout l’été, nous nous sommes relayés dans le centre pour la surveillance de nos matériels. Et nous avons eu gain de cause car, à ce jour, même si des tractations sont en cours pour récupérer telle ou telle machine ou pour céder des plateaux techniques à nos partenaires ou voisins, aucun camion de déménagement n’a franchi à ce jour les grilles de notre établissement.

Les stagiaires reviennent à Beauvais !

La Direction régionale Afpa n'a apporté aucune justification à son funeste projet de fermeture du centre de Beauvais.

Le personnel de Picardie, avec le CRE et les organisations syndicales locales, ont alerté les financeurs et plus particulièrement le Conseil régional.

Aujourd'hui nous apprenons que suffisamment de stagiaires reviendront à Beauvais avant la fin de l'année pour suivre une formation dans les sections : AEB, ITS, Soudage, AFEM, Tournage-Fraisage, Assistant Commercial, IRCC et la liste n'est peut-être pas exhaustive...

Le combat collectif a payé.

Plus que jamais restons mobilisés :

  • contre les dirigeants de l'Afpa qui ont décidé, on ne sait pourquoi, de réduire la voilure.
  • pour que l'Afpa continue son rôle d'accueil et de formation qualifiante pour l'emploi.
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (TractPicardieoctobre2016courrielnational.pdf)TractPicardieoctobre2016courrielnational.pdf[ ]374 Kb

Histoire du Centre AFPA DE BEAUVAIS

Cette histoire a été envoyée au Directeur Général de l'AFPA. L'aura-t-il lue ?

Le centre Afpa de Beauvais est né avec la création des centres de la FPA (Bâtiments et Travaux Publics). Opérationnel dès 1947, les baraquements en bois qui abritaient formateurs et stagiaires ont peu à peu été remplacés par des bâtiments plus modernes, certes un peu désuets à l’heure actuelle et qui mériteraient quelques travaux de rafraichissement ou de rénovation.

 

Le centre Afpa de Beauvais se situe dans le Pays du Grand Beauvaisis  qui compte 7 intercommunalités regroupées en quatre territoires : le Beauvaisis, l’Oise picarde, le Pays de Bray et la Picardie verte. Avec 170 000 habitants, soit 8,9% de la population picarde, il s’agit du troisième interterritoire de la région en nombre d’habitants, après le Grand Amiénois et la Vallée de l’Oise.  Par rapport à la Picardie, le Grand Beauvaisis compte une population relativement jeune, avec 28,2% de moins de 20 ans.

 

À mi-chemin entre la région parisienne et l'agglomération lilloise, souvent considérée comme une région essentiellement agricole, la Picardie a développé depuis fort longtemps une industrie manufacturière performante : textiles, verre, métaux, chimie, plasturgie, automobile, aéronautique, agroalimentaire, etc.

Page 1 sur 3

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates