Motion du personnel de Gonesse

Motion adoptée le 20 mars 2014 par le personnel du centre AFPA de Gonesse réuni dans le cadre de la libre expression des salariés.

Le président du CHS-CT doit réactiver cette instance représentative du personnel, pour un fonctionnement régulier avec diffusion des PV, une prise en compte des problèmes de conditions de travail et de sécurité dans le centre, et la réactualisation permanente du DU.

Les formateurs demandent à la direction de revenir à des effectifs de groupes en formation, qui soient compatibles avec les capacités d'accueil des équipes (tant pédagogiques qu'administratives), des salles et des plateaux techniques. En l'absence de mesure pour remédier à cela, les formateurs feront valoir leur droit de retrait. Dans le cas d'incivilités ou de comportement menaçant à l'endroit des personnes du pôle administratif, celles-ci exerceront aussi leur droit de retrait.

Des installations doivent être revues pour des questions de sécurité. Les formateurs vont adresser un courrier à l'Inspection du Travail pour lui demander de venir constater l'état des équipements en question.

Lire la suite et  fin sur la pièce jointe

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Motion_20_03_14_Gonesse.pdf)Motion_20_03_14_Gonesse.pdf[ ]40 Kb

Pas de bien-être sans bien-faire

charlot temps modernes

 

 

Le Monde 20/03/2014

 

Yves Clot est titulaire de la chaire de psychologie du travail au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), à Paris. Ses recherches portent à la fois sur le travail collectif et sur le collectif de travail. Le Monde l’a rencontré après que la direction de Renault lui a demandé d’engager une expérimentation sociale dans l’entreprise.

Quelles sont les évolutions qui expliquent ce que vous décrivez comme le « problème français du travail » ?

Il y a d’abord des changements mondiaux. Le principal, c’est la place ambiguë que prennent les consommateurs dans la production. Le « client roi » est vite l’esclave d’une innovation fascinante. Les plaisirs ressentis devant autant de créativité se mêlent au doute installé sur le contenu de nos assiettes, sur les médicaments que nous ingérons, sur la fiabilité des services, même publics.

Déclaration de la Commission des Conditions de Travail du CCE

Déclaration de la commission

Suite à l’intersyndicale et compte tenu des circonstances actuelles – en général un dialogue social en panne et en particulier le risque de disparition de très nombreux CHSCT - les membres de la commission ont décidé ce jour de suspendre la présentation DU/RPS initialement prévue.

Pour nous, ici, est totalement inacceptable la suppression des CHSCT des sites de moins de 50 salariés à un moment de l’histoire de l’AFPA où on devrait au contraire voir renforcer les CHSCT.

Quelles sont les intentions véritables de la direction ?

La commission dénonce la duplicité de la direction.

Lundi 24 Février 2014

La peur au travail

La Peur au travail, Entretien avec Danièle Linhart

Les dirigeants des entreprises distillent un climat de peur pour mieux imposer leurs critères de gestion.

Peut-on dire que l’instauration d’un climat de peur est une stratégie managériale courante ?
Cette stratégie que je qualifierais plutôt de précarisation subjective des salariés fait partie de ce que l’on pourrait appeler « la modernisation managériale ». Le management français est convaincu de la nécessité de transformer ses salariés qui ne seraient pas adaptés aux nouvelles règles de la concurrence mondiale, qui seraient enclins à la contestation et à n’en faire qu’à leur tête, selon leurs propres valeurs professionnelles, éthiques et citoyennes. En France, l’emploi est encore relativement stable (les CDI et les emplois publics dominent largement le marché même s’ils sont en voie de diminution) ; miser sur la précarité objective des salariés pour les formater, les conditionner ne suffit donc pas.Le management s’oriente vers des pratiques de déstabilisation et de fragilisation des salariés stables afin de les mettre au pied du mur. Il s’agit de les dépouiller des ressources qui leur permettraient d’opposer

Au secours UBU réinvente la feuille de présence !

fprésence

Formateur ou gratte-papier.

 Cela ressemble à un gag, mais la blague va vite me lasser, je dois désormais laisser sept fois ma trace sur chaque feuille de présence hebdomadaire.

Sachant que mon administration m'en délivre généreusement sept feuilles

Page 8 sur 12

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates