Analyses du CRE AFPA Languedoc Roussillon de février 2016

Pétition des A.T

Une pétition signée par des AT et AC circule pour demander la fin de la discrimination qu’elles subissent. En effet, pour le même travail certaines sont en classe 6, en 7 ou encore en 8.

 L’intersyndicale en CRE s’est faite le relais de cette demande, le DR, convaincu de cette injustice, s’est engagé à faire remonter la revendication en y ajoutant un commentaire personnel. (lequel, quand, auprès de qui ?).

 Enfreindre les règles pour créer de l’instabilité

Dans le contexte actuel ou la reconnaissance salariale, la reconnaissance symbolique ont disparues, il reste la promotion qui représente l’espoir d’évoluer.

 Plusieurs postes à Nîmes, Alès et Transition ont été attribués à des salariés sans doute méritants mais sans publication de poste.

 La règle à l’Afpa est de publier le poste à sa création afin que tout candidat puisse avoir sa chance. Cette règle semble être régulièrement transgressée, provoquant amertume et colère des collègues qui pouvaient espérer évoluer.

 L’impression qu’il faille « fayoter pour avancer » au détriment du mérite est envahissante.

Organisation du service commercial

 C’est simple : plus on fait du chiffre et plus on monte dans la hiérarchie. Les objectifs sont quantitatifs et fixés selon la demande du DR. La traçabilité y est une obsession. « À l’instant T », la direction peut voir ce que rapporte chaque salarié de ce service.

 La limite de l’exercice est de pousser à faire du chiffre au détriment des valeurs et de la qualité du service rendu. Or, on s’aperçoit quand même que très souvent le lien entre les producteurs et les commerciaux est distant, voir coupé par la pression mise sur les salariés.

CRE AFPA Languedoc Roussillon Janvier 2016

Analyse du CRE de janvier 2016

Entretiens individuels

La DRH : seul 32% des entretiens ont été réalisés en 2015, nous projetons de faire les entretiens individuels et ceux de développement professionnel en même temps afin de rattraper le retard.

 Pour SUD : Est-ce vraiment une priorité pour les dirigeants ?

 Référents PH stagiaires et PH personnel

La DRH : Nous souhaitons que les référents stagiaires restent les mêmes personnes, par contre les référents pour le personnel seront les assistantes de direction, elles connaissent mieux les situations individuelles.

 Pour SUD : Souvent désignés sans même en avoir été informés, les référents ressentent un besoin de formation, outre le label nécessaire pour répondre aux appels d’offre l’important reste la dimension humaine.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Analyse du CRE de janvier 2016.pdf)Analyse du CRE de janvier 2016.pdf[ ]182 Kb

Languedoc-Roussillon : analyses du CRE d’octobre 2015

Mesquinerie entre gens polis

Une collègue en CDD à 30 heures remplace une autre en CDI à 32 heures. En fait la CDD fait plus de travail avec moins de temps. Une astuce sur le contrat de travail, précise que la salariée en CDD n’effectuera qu’une partie des tâches de la CDI. 

Pour SUD : c’est légal mais illégitime. 

 

Le DR : « C’est normal, vous n’êtes pas sans avoir remarqués que depuis que je suis là, je travaille à diminuer les charges ». 

La DRH : « c’est le centre qui est à l’origine de cette décision, d’autant que le ratio d’AT / production dans ce centre est au-dessus de la moyenne ». 

 

Pour SUD : Décidément on ne parle pas la même langue, nous parlons travail, on nous répond ratio, baisse de charge ! 

 

Ce n’est pas moi c’est eux : responsable mais pas coupable

 

L’inter syndicale a répondu présente 

Après avoir provoqué une interruption de séance, les élus ont abordés la situation du personnel en CDD tant sur la nature, la durée de leur contrat, leurs conditions d'embauche et de travail. L'intersyndicale LR a décidé de traiter ce point plus précisément au prochain CRE. 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Analyse du CRE d-octobre 2015.pdf)Analyse du CRE d'octobre - Languedoc-Roussillon[ ]200 Kb

Analyses du CRE AFPA Languedoc Roussillon de novembre 2015

En 2018 recomposition des centres

Auto- proclamés « réalistes », les cadres de la T9 qui organisent notre travail sans le connaitre ont décidé qu’il fallait « rationaliser » notre offre. A partir d’une représentation abstraite de notre travail :

  • performances chiffrées sur Excel et autres logiciels.

  • A l’aide de solutions à la mode vendues très chères par des consultants qui se promènent d’une entreprise à l’autre, qui font la pluie et le beau temps de notre quotidien.

Cerise sur le gâteau : créer un management à distance doublé d’un management de proximité et concentrer les formations par pôle sur le minimum de sites (voir schéma d’évolution en pièce jointe).

Analyse du CRE AFPA Languedoc-Roussillon Septembre 2015

Analyses du CRE Languedoc Roussillon de septembre 2015

Fermeture de la Grand Combe ou l’organisation de la désorganisation

Le DR : Le Gard détient trois centres avec Nîmes, Alès et la G.C., l’infrastructure est trop lourde. Je préfère créer un « Pôle bâtiment » à Nîmes.

 Pour SUD : Cette décision est unilatérale, Aucune donnée chiffrée sur l’économie espérée.

Les collègues de la G.C. tournent à plein régime et le DR n’a pas su nous dire combien ils apportent à notre budget régional. Quid du prix du déménagement, de la réinstallation ? Quel est le surcoût pour les stagiaires ? Par contre, à Nîmes les stagiaires sont déjà là, les ateliers sont en cours de rénovations et comme d’habitude les formateurs courent partout pour que ça marche. Le CHSCT n’a pas été consulté.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Analyse du CRE de septembre 2015.pdf)Analyse du CRE de septembre 2015.pdf[ ]265 Kb

Page 4 sur 5

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates