le Journal de SUD en PACA

Mars 2017

L’Edito de SUD

La liberté d’expression appartient aux salariés comme à leurs syndicats.

Cette expression tient compte :

  • du contexte syndical : toute organisation syndicale dispose d’un libre droit de critique des décisions de l’employeur et des conditions de travail
  • du contexte social : en période de crise, l’expression peut être d’autant plus tranchée, incisive, que la situation présente un danger majeur sur l’emploi et les conditions de travail.

Dans un contexte marqué par l’incertitude économique et le stress généré par la souffrance au travail, il entre dans la mission d’un Syndicat d’exprimer son opinion et de présenter ses revendications à l’employeur.

Et l’employeur ?

L’employeur dispose d’un droit de réponse écrite ou orale à l’occasion de propos tenus lors d’une réunion des institutions représentatives du personnel (IRP), sous réserve que les propos ne prennent pas un caractère méprisant ou discriminatoire. Sa responsabilité pénale et civile peut être engagée et selon les circonstances, une entrave au fonctionnement des IRP pourrait même être constituée.

Le journal de SUD en PACA septembre octobre 2016

stresskit

 L’Edito de SUD

Avis de tempête sur les salariés de l’AFPA

Des conditions de travail qui se dégradent à la vitesse de la lumière : des formateurs(trices) à qui on impose plusieurs groupes en même temps, mais aussi les collègues CDD et intérim qui n’ont pas de formation pédagogique, une gestion administrative de plus en plus envahissante, des managers aux abonnés absents, des congés remis en cause pour raisons de service, la perte de sens de nos métiers, des assistantes techniques noyées sous une avalanches de logiciels, une pression constante pour rattraper les retards dus à une informatique défaillante, des ordres et des contre ordres…. Des interrogations quant à l’avenir… Pas de panique, l’EPIC Nique arrive !!!

CRE Septembre/Octobre

Pas grand-chose à retenir du CRE extraordinaire et ordinaire de septembre… Intronisation de notre nouvelle directrice régionale, transfuge de l’ex Conseil Régional, et (faux) départ de JL Le-Clech (toujours présent en PACA œuvrant pour des missions nationales)…. Sinon, on ne sait pas où on va, le nouveau CR est en audit, l’appel d’offre, si appel d’offre il y a, arrivera courant 2017…. Mais ce ne sera plus pareil, il va falloir réduire « la voilure » sans toucher aux boulets (Cf tract Sud l-afpa-traine-un-boulet-sa-hierarchie)

Technique de manipulation classique : répandre un sentiment d’insécurité pour faire passer le message via les OS auprès du personnel et le préparer à accepter le pire… nous ne sommes pas dupes ! Ne comptez pas sur nous pour faire le sale boulot !

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (septembre-octobre 2016 VD.pdf)septembre-octobre 2016 VD.pdf[ ]636 Kb

Le journal de SUD en PACA avril-mai 2016

Information de JL Leclech au CRE d’avril à l’intention des organisations syndicales sur la situation à venir de l’AFPA PACA. Le Conseil Régional ne reçoit pas les organismes de formation et annonce déjà une baisse importante de la subvention (de l’ordre de moins 10 à moins 30%) sur le marché 6, demande de placement à 70% et souhaite voir des formations sur les métiers en tension. Le DR indique que les temps s’annoncent difficiles pour le personnel aussi bien en production qu’en administratif. Il demande aux OS de ne pas relayer l’information aux salarié(es) pendant un mois. En gros, il demande aux OS d’être complices du plan d’action qui se profile contre les salarié(es). SUD dénonce ces pratiques.

D’autant plus, que le lendemain, le directeur d’Istres réuni le personnel pour les informer de la situation auquel l’AFPA PACA devra faire face dans les prochaines semaines. Dysfonctionnement dans la communication interne ?

Pour tranquilliser les troupes, JL Leclech, lors de la présentation de la nouvelle directrice de Marseille la Treille au personnel, adopte un discours tout en optimisme : tout va très bien ! Les formations vont reprendre à bloc en septembre, le plan 500000 va nous sauver, le CA (parlons un peu money) sera réalisé…. Et bla bla bla…

Le roi de la pirouette en action !!

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (avril - mai  2016 pour diffusion.pdf)avril - mai 2016 pour diffusion.pdf[ ]1250 Kb

Journal de SUD en PACA juin juillet 2016

Loi Travail : un déni de démocratie

Le premier ministre Manuel Valls a une nouvelle fois utilisé la procédure permettant un passage en force lors de la lecture « définitive » par les députés du projet de loi sur le travail, après le rejet du texte par le Sénat, majoritaire à droite.

valls 49-3

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Journal SUD en PACA Juin - juillet VD.pdf)Journal SUD en PACA Juin - juillet VD.pdf[ ]501 Kb

Le Journal de SUD en PACA Janvier Février 2016

Le temps de l’action en résistance est arrivé ! Les augmentations c’est toujours pour demain ! Ça suffit ! Demain c’est aujourd’hui !!

Les organisations syndicales de l’AFPA ont posé un ultimatum au DRH lors de la réunion d’ouverture de la négociation sur les salaires pour que la direction fasse des propositions à la hauteur des efforts consentis par les salarié(es) depuis des années. Les OS demandent une augmentation de 5 % de la masse salariale. L’ultimatum est fixé au 2 mars…. Et que l’on ne nous parle plus de chiffre d’affaires et d’excédent brut d’exploitation positif ! L’exploitation, c’est le personnel qui la subit !

Nouvelles du CRE

Le personnel de Cannes, a envahi la séance plénière du CRE de janvier pour exprimer à travers une série de doléances, la médiocre gestion suite aux dégâts causés par les inondations d’octobre 2016, leur mécontentement et leur sentiment d’abandon.

Après avoir lu la déclaration sur l’état des lieux du centre, le personnel a invité les membres du CRE ainsi que les représentants régionaux, le DRH et Directeur des Services et Moyens Généraux, à une visite des locaux.

Au CRE de février, la direction a annoncé avoir procédé à une partie des travaux de réfection du centre de Cannes, ainsi qu’à l’embauche ou la publication des postes laissés vacants. Moins d’un mois après l’intervention des salariés du centre en CRE, les décisions sont prises et les solutions trouvées : chaudière et portail réparés, véhicule de service remplacé, commandes en cours validées et passées, remplacement du grillage prévu en mars, devis pour le nettoyage réalisé. Niveau remplacement du personnel, tout s’accélère. Un logisticien approvisionneur est recruté en CDD, pour l’entretien du centre un ouvrier est embauché en renfort pour un mois, le remplacement de la secrétaire de direction est en cours sur un reclassement médical.

Page 1 sur 3

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates