Censure : L'AFPA empêche la diffusion du rapport IGAS-IGF

censure-i

Les conclusions du rapport IGAS-IGF impliquent directement les salariés de l'AFPA et menacent leurs emplois. La gravité des éléments a amené SUD FPA à partager son analyse et à alerter les salariés.

Tout va mal mais il ne faut pas qu'on vous le dise

La volonté de transparence n'est visiblement pas la position de la direction de L'AFPA. Dans un courrier adressé au syndicat elle demande non seulement de retirer le document diffusé par SUD FPA mais aussi de lui livrer ses sources. Cette volonté de censure face aux lanceurs d'alerte est scandaleuse et elle montre une nouvelle fois l'absence de sincérité à la tête de l'AFPA.

Plutôt que d'accepter le débat, la direction de l'AFPA brandit les menaces financières d'une procédure en justice. L'agence confirme par cette initiative son incapacité à parler vrai. En aucun cas nous ne donnerons suite à cet appel à la délation.

Armée de ses avocats l'AFPA cherche à bâillonner ceux qui dévoilent les faits. Comment peut-elle affirmer ailleurs sa vocation d'utilité sociale alors qu'elle se défend à la manière des spécialistes de l'évasion fiscale (cf : Apple attaque en justice l'organisation Attac ) ?lettre censure

Fidèles à nos valeurs, n'en déplaisent à la hiérarchie et aux experts gestionnaires de tous poils, nous continuerons à SUD FPA de nous battre pour la défense des salariés, leurs droits et leurs conditions de travail.

Solidairement


Rémunération mirobolante à la tête de l'AFPA

Maharani

 

La mise à la diète des salariés de l'AFPA a trop duré, nous aussi on veut parler argent. Alors que nos charges ne cessent de s'alourdir, nos salaires n'augmentent pas et notre pouvoir d'achat s'érode progressivement face à l'inflation.
Tous ne sont pas logés à la même enseigne, l'enquête menée par un journaliste de l'Obs épingle la caste des privilégiés d'Etat.
SUD FPA a trouvé parmi eux la directrice de l'AFPA. Voici comment le sommet de notre hiérarchie négocie son salaire...

Voir la version PDF de l'article

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (maharadjah.pdf)maharadjah.pdf[ ]878 Kb

Oui, nous voulons un statut unique pour le personnel de l'EPIC et de ses deux filiales !

Montreuil le 16 janvier 2018
Alors que la direction fait pression sur les syndicats afin qu'ils valident son projet d'UES (Unité Economique et Sociale), nous constatons que les textes présentés ne garantissent aucunement l'égalité de traitement entre les différentes entités. SUD FPA demande un statut unique pour l'ensemble des personnels.

La direction de l'AFPA a fait convoquer les syndicats de l'AFPA par le Tribunal d'Instance de Montreuil le 12/01/2018 afin de faire reconnaître par le juge une unité économique et sociale entre l'EPIC et ses deux filiales.

En même temps, la direction de l'AFPA propose aux syndicats de signer un accord reconnaissant également cette unité économique et sociale ! Ceinture et bretelles ! Comme si le pantalon du DRH Mettot lui pesait trop et qu'il avait besoin des deux !

La direction cherche à imposer un accord à son seul profit sans garantie pour les salariés

Force est de constater que la direction générale exerce une pression sur les syndicats, les pousse à signer pour imposer immédiatement l'UES et pouvoir utiliser cette UES à son seul avantage sans aucune garantie d'unité de statut pour le personnel des trois entreprises.

L'existence de l'UES permettra à la direction générale de faire l'économie de 2 comités d'entreprise et de mobiliser plus facilement le personnel. La direction garantit-elle en échange l'unité de statut des salariés des 3 structures? Non pas du tout.

Dans le projet de reconnaissance de l'UES mis à signature, il n'y a aucun engagement de la direction que tous les accords futurs seront des accords d'UES et non pas des accords spécifiques à chaque structure. Il n'y aucun engagement de la direction que la politique des salaires se fera au niveau de l'UES, que la participation aux résultats auxquels auront droit obligatoirement les salariés de deux filiales sera également attribuée et dans les mêmes conditions aux salariés de l'EPIC, etc.

L'accord de reconnaissance de l'UES doit comporter un engagement de la direction que le statut du personnel  des 3 structures sera toujours un statut unique. Sans cet engagement, l'UES est une coquille vide et les directions des filiales pourront même ultérieurement dénoncer les accords actuels et notamment embaucher des personnels précaires sans appliquer la grille ! Sans cet engagement, l'UES est une tromperie !

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (statut-unique-sudfpa160118.pdf)statut-unique-sudfpa160118.pdf[ ]79 Kb

Les salariés désignés coupables de l'effondrement de l'AFPA

censure

 

Pour plus de détails sur la censure de cet article nous vous conseillons de lire :
"Censure: l'afpa empêche la diffusion du rapport IGS-IGF"

Déclaration SUD FPA au CCE extraordinaire AFPA du 19 décembre 2017

Déclaration SUD FPA CCE extraordinaire du 19/12/2017

La délégation SUD FPA demande à ce que le CCE soit informé et consulté sur 2 points :

   Les projets d’apports partiels d’actif.

   Le projet de comptabilité analytique. La comptabilité analytique a été approuvée par le CA sans que le CCE ait été informé et consulté préalablement.

Les projets d’apports partiels d’actif

La substance des apports a été modifiée.

1) Premièrement, le contrat de prestations globales de formation a évolué. De nouvelles mises à disposition sont apparues. Les prestations de certification (organisation de sessions d’examen avec jurys en particulier), les prestations d’accompagnement et d’orientation des stagiaires, les prestations de conseil, la facturation aux clients et le recouvrement.

Quels sont les personnels qui sont exactement concernés ? Quelles sont les implications pour ces personnels ? 

Pourquoi la prestation de certification fait-elle partie de cette prestation globale ? La certification n’est-elle pas une mission de service public ? 

Page 3 sur 19

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates