Connexion

           | 

Le député Gille fait la leçon aux syndicats de l'AFPA

CAS EPIC AFPA

 

Vendredi 6 janvier en fin d'après-midi, un mail du secrétariat de la commission des affaires sociales (CAS) de l'Assemblée Nationale : le député Gille - qui va être nommé rapporteur de la CAS pour le projet de loi de ratification de l'ordonnance créant l'EPIC - veut rencontrer les syndicats de l'AFPA le mardi suivant, 10 janvier.

Sans illusions sur les possibles retombées de cette audition, les syndicats font cependant en sorte de répondre présents.

Le mardi venu, le député les reçoit pendant une bonne heure, les écoute un peu et surtout leur fait la leçon : aux syndicats lui disant que l'ordonnance ne règle pas tout (l'activité, financement, ...) et en plus est mal fichue, il répond que l'ordonnance est la meilleure qui soit, que les syndicats doivent comprendre qu'il y a une réalité et que le monde ne tourne pas autour de l'AFPA ! Un point d'équilibre a été trouvé entre la survie de l'AFPA et les prérogatives des régions.

Pour la bonne année et la bonne santé du personnel de l'AFPA : les collectifs de travail !

 Après la tragi-comédie de l'ordonnance, l’année 2016 et la vie de l’Association AFPA se sont terminées sur une bouffonnerie. Le Conseil d’Orientation de l’AFPA a différé l’approbation du traité d’apport à la filiale Entreprise rendant impossible le transfert du personnel au 31/12...la faute à un risque fiscal persistant (12 M€) alors que les pourparlers entre la direction de l’AFPA et Bercy durent depuis plus de 18 mois…

Nous ne nous en plaindrons pas, puisque SUD FPA est opposé à l’existence de ces filiales et à tout transfert de personnel. C’est 3 mois de gagné pour ceux qui pourraient au final être jetés par dessus bord !

Mais ce risque fiscal ne peut éclipser le risque social, sans commune mesure!

Le constat est sans appel. Le personnel de l’AFPA est en souffrance et il ne s’agit pas comme le prétend l’ancien DG Donon de quelques situations isolées dans quelques centres. Le mal est endémique, systémique. Les travaux de l’ICCHSCT[1] ont officialisé cette souffrance. Un indicateur suffira : chaque salarié est en moyenne absent près de 30 jours par an. L'équivalent de 600 ETP !

 

Les causes de cette souffrance sont connues : perte de sens, absence de reconnaissance, qualité empêchée, injustice, absence de soutien, surcharge, maltraitance managériale …l’AFPA s’étant coulée depuis 10 ans dans le moule néolibéral.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (SUD FPA Bonne année 2017.pdf)SUD FPA Bonne année 2017.pdf[ ]303 Kb

On achève bien la bête !

Voilà, nous y sommes!

 Après la gestion plus que lamentable du "transfèrement" des collègues à Pôle Emploi et les conditions de "reprise" de quelques-uns dans ce qui est devenu un "groupe fermé" (une nasse),

 Après l'infléchissement progressif des missions d'interface avec le public à un rythme quasi annuel ("sécurisation des parcours", devenu "relation clients stagiaires", devenu "relations stagiaires", devenu "conseil en formation", et demain "filiale commerciale Accès à l'Emploi"?),

Liste des centres dévolus à l'EPIC AFPA

Arrêté du 28 décembre 2016 relatif à la liste des biens immobiliers transférés à l'établissement public chargé de la formation professionnelle des adultes 

Le ministre de l'économie et des finances et la ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social,
Vu le code du travail, notamment son article L. 5315-1,
Vu l'ordonnance n° 2016-1519 du 10 novembre 2016 portant création au sein du service public de l'emploi de l'établissement public chargé de la formation professionnelle des adultes, notamment ses articles 2 à 4,
Arrêtent :

Article 1


Les biens immobiliers dont la liste est annexée au présent arrêté sont transférés à l'établissement public mentionné à l'article L. 5315-1 du code du travail dans les conditions fixées à l'article 2 de l'ordonnance du 10 novembre 2016 susvisée.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (joe_20161231_0304_0040.pdf)joe_20161231_0304_0040.pdf[ ]159 Kb

Faire-part de décès de l'A(ssociation)FPA

fairepartdeces

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (faire-part-deces.pdf)faire-part-deces.pdf[ ]924 Kb

Page 8 sur 16

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates