Pourquoi mes bulletins de paie, je les conserve précieusement sur papier !

(Lire la version PDF de l'article)
Dans un message adressé aux salariés l'AFPA fait la promotion du bulletin de salaire dématérialisé. Dès la fin avril l'agence vous fait "cadeau" d'un coffre fort numérique où se trouvera votre bulletin de paie. La question vous est posée : passer au bulletin en ligne ou continuer à recevoir une fiche imprimée ? SUD FPA a enquêté sur la solution numérique. Derrière la promesse séduisante, de nombreuses questions restent en suspens. Mieux vaut réfléchir avant de s'engager …

(Mise à jour 3/05/18 14h25)
Comment continuer à recevoir son bulletin de papier imprimé par courrier ?

Le message de PeopleDoc invitant à activer son coffre fort numérique envoyé ces derniers jours aux salariés n'aborde pas la question.
Dans l'immédiat nombreux sont ceux qui cherchent encore comment renoncer au bulletin tout numérique. Le pas à pas indiquant comment faire est progressivement diffusé par messagerie.
S'il n'est pas encore à votre disposition voici les deux solutions qui s'offrent à vous :
- valider votre compte PeopleDoc, puis sur le site activer le menu de gauche "Compte" pour modifier vos préférences. Sur ce nouvel écran descendre ensuite jusqu'à "Mes abonnements" et valider l'option "Papier" qui suit "choisir votre format d'abonnement" et enregistrer.
- ou bien signifier par mail à votre direction que vous souhaitez continuer à recevoir votre fiche de paie par courrier.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (bulletinPnum2.pdf)bulletinPnum2.pdf[ ]220 Kb

Quel avenir et quel rôle pour l'Afpa dans la politique de la formation professionnelle ?

lettreGouv
L'Afpa n'est pas mentionnée dans la copie ANI des organisations paritaires et l'on ignore toujours quel sort lui réserve le pouvoir.
SUD FPA a pris l'initiative d'aborder la question avec Alexis Corbière député de Montreuil.
Nos préocupations on été entendues par l'élu Insoumis qui en a fait une question au gouvernement posée à l’Assemblée nationale…

Déclaration SUD FPA à la 1ère réunion de négociation Élections Professionnelles 27 02 2018

Les ordonnances Macron sonnent le glas de la représentation de proximité des salariés. Elles portent atteinte au principe constitutionnel de participation des salariés à la détermination collective de leurs conditions de travail et à la gestion des entreprises.

Pour SUD FPA l’organisation des IRP au sein de l’AFPA doit être fondée sur les principes suivants :

  • Priorité à la proximité :

-          Des représentants du personnel dans chaque centre

-          Du délégué syndical légal

  • Priorité aux moyens supplémentaires propices à l’unité de représentation du personnel : par la participation effective des suppléants à toutes les réunions.
  • Priorité à la lutte contre la discrimination syndicale : dans les engagements passés, présents et futurs
  • Priorité à l’engagement syndical et non à sa professionnalisation
  • Priorité à la renégociation de la composition des collèges
  • Priorité à la parité

La direction liquide en douce la plateforme "Grands Comptes"

Déclaration des organisations syndicales représentatives CGT, CFDT, FO et SUD du 28 février 2018

Les représentants des organisations syndicales CGT, CFDT, FO et SUD réunies pour échanger sur un projet d’accord d’accompagnement de la variation d’activité des salariés ont été informés que le service des Responsables de développement sectoriels, ou plateforme « Grands Comptes » fait l’objet d’un projet de démantèlement.

Ainsi, les agents du service sont reçus en entretien sans que les instances de représentation du personnel (CHSCT, CE, CCE) n’aient été consultées. Ces entretiens individuels sont conduits par 2 membres de la direction pour un seul agent ; il leur est demandé de « se trouver un point de chute » parmi 4 propositions :

  • Le Service commercial de la DR Ile de France

  • Le Service marketing

  • Le Service en charge du Déploiement

  • Ou le départ de l’AFPA

    Pièce(s) jointe(s):
    Télécharger ce fichier (Déclaration des 4 OS AFPA.pdf)Déclaration des 4 OS AFPA.pdf[ ]307 Kb

Censure : L'AFPA empêche la diffusion du rapport IGAS-IGF

censure-i

Les conclusions du rapport IGAS-IGF impliquent directement les salariés de l'AFPA et menacent leurs emplois. La gravité des éléments a amené SUD FPA à partager son analyse et à alerter les salariés.

Tout va mal mais il ne faut pas qu'on vous le dise

La volonté de transparence n'est visiblement pas la position de la direction de L'AFPA. Dans un courrier adressé au syndicat elle demande non seulement de retirer le document diffusé par SUD FPA mais aussi de lui livrer ses sources. Cette volonté de censure face aux lanceurs d'alerte est scandaleuse et elle montre une nouvelle fois l'absence de sincérité à la tête de l'AFPA.

Plutôt que d'accepter le débat, la direction de l'AFPA brandit les menaces financières d'une procédure en justice. L'agence confirme par cette initiative son incapacité à parler vrai. En aucun cas nous ne donnerons suite à cet appel à la délation.

Armée de ses avocats l'AFPA cherche à bâillonner ceux qui dévoilent les faits. Comment peut-elle affirmer ailleurs sa vocation d'utilité sociale alors qu'elle se défend à la manière des spécialistes de l'évasion fiscale (cf : Apple attaque en justice l'organisation Attac ) ?lettre censure

Fidèles à nos valeurs, n'en déplaisent à la hiérarchie et aux experts gestionnaires de tous poils, nous continuerons à SUD FPA de nous battre pour la défense des salariés, leurs droits et leurs conditions de travail.

Solidairement


Page 9 sur 26

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates