Connexion

           | 

Président Barou, les demandeurs d'emploi ne vous disent pas merci !

L’acharnement thérapeutique n’a de sens que lorsque l’on veut sauver le malade, pas lorsque l’on met du poison dans la perfusion. Ça c’est vouloir du mal au malade.

Depuis le début, ou presque, vous êtes le manipulateur désigné et zélé d’un gouvernement qui cache mal ses contradictions.

N’essayez plus de nous faire croire que vous voulez sauver l’AFPA, en tout cas pas celle à laquelle nous croyons et que nous défendons, quand vous n’avez de cesse à la mettre chaque jour un peu plus au service particulier d’un gouvernement au lieu de contribuer à l’intérêt général en remplissant une vraie mission de service public : « la formation des chercheurs d’emploi selon leurs besoins ».

Nous sommes en permanence sous le coup d’annonces tonitruantes de votre part (nous sommes sauvés : champagne, nous sommes dans le SPE, nous sommes de « l’économie solidaire », les migrants, le plan 500 000 etc…) mais qu’en est-il réellement pour permettre à chaque demandeur d’emploi de suivre une formation à la hauteur des enjeux sociétaux et de ses choix personnels ?

Vous qui prétendez pouvoir influencer le gouvernement et être là pour les demandeurs d’emploi, qu’avez-vous fait pour leur rémunération inchangée depuis des décennies ?

Compte rendu SUD FPA du CCE AFPA du 20 décembre 2016

pttDSC 0926

 La réunion a commencé à 15 h en présence du « encore » Directeur Général Donon (remplacé qu’il sera au 1/1 par Pascale d’Artois) et du DRH C Mettot. Au pied de la T9, les élus des CRE attendent le moment d’envahir la salle de réunion…les forces de l’ordre sont absentes…la direction après avoir fait téléphoner les RG ici et là a pu se rassurer…non, les élus des CRE ne sont pas aussi nombreux que les 1 000 hiérarchiques !

 Cette réunion était au départ destinée à recueillir l’avis du CCE sur la création de la seconde filiale, ce en toute illégalité !

Les syndicats SUD FPA, FO, CFDT et CGT de l'AFPA au DG de l'AFPA : 2ème filiale, demandez l'avis des CHSCT

petitCourrierDG-2016-11-28

Communiqué des organisations syndicales SUD FPA, FO, CFDT, CGT et CFTC de l'AFPA

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD et CFTC :

  • mises devant le fait accompli de la décision de création d’une 2ème filiale pour la formation et l’accompagnement des demandeurs d’emploi,
  • constatant l’absence de plan de développement de l’activité,
  • confrontées aux directives ministérielles de suppressions d’emplois, au moins 300 CDI par an pendant plusieurs années, et des menaces de fermetures de centres brandies depuis plusieurs mois par Bercy et le ministère,
  • mobilisées pour lutter contre les troubles psycho-sociaux révélés par l’expertise de l’Instance de coordination des CHSCT,

 Décident de mobiliser tout le personnel de l’AFPA pour la préservation de notre outil de travail, aujourd’hui très menacé, et l’amélioration des conditions de travail, dramatiquement très dégradées.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Communique_Intersyndical-2016-12-06-VF.pdf)Communique_Intersyndical-2016-12-06-VF.pdf[ ]246 Kb

Participation aux résultats de la filiale Entreprise : une réserve très spéciale

Le Président Barou répète depuis 5 mois que l'existence de la filiale puis des filiales est un non sujet, que cela ne change rien, que ce n'est qu'un jeu d'écritures, que l'AFPA est une et indivisible...

 Or, que découvre-t-on dans les documents chiffrés transmis au CCE du 18/11/2016 ? Un petit pactole pour les seuls salariés de la filiale Entreprise ! Dans le compte de résultat prévisionnel 2017 de la filiale « Entreprise » le montant de la participation des salariés serait de 2 762 000 €. (voir au dos). Le nombre de salariés concernés est lui de 228 (depuis que la direction a retiré du transfert les collègues d'AFPA Transition) 

Ce qui pourrait signifier que tous les salariés de la filiale Entreprise recevraient en moyenne (avec au moins au début beaucoup plus pour la hiérarchie...) pour la seule année 2017 une somme comprise, au titre de la participation obligatoire des salariés aux résultats de l'entreprise, entre  6 000 et 12 000 €, si on prend en compte ou non les cotisations sociales...et de même les années suivantes.

Page 9 sur 16

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates