Ordonnances : la grande victoire des DRH

« Nous avons aussi pu prendre part à la genèse du projet, en amont et de manière informelle », précise Yves Barou (président du CA de l'AFPA) »

Les Echos https://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/ressources-humaines/dialogue-social-ce/010217758049-et-si-c-etait-la-grande-victoire-des-drh-312923.php

Les idées portées par la profession depuis des années trouvent leur accomplissement dans le texte des ordonnances Macron. Derrière ce succès, la nouvelle proximité des DRH avec le pouvoir politique.

« Le projet choc des DRH pour 2012 » titraient « Les Echos » le 17 juin 2011. Un quinquennat et deux campagnes présidentielles plus tard, les directeurs des ressources humaines sont peut-être arrivés à leurs fins. Aujourd’hui, tous font part de leur satisfaction à la lecture des 160 pages des ordonnances sur le « renforcement du dialogue social », présentées par Édouard Philippe, Premier ministre, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail, le 31 août dernier. 

Les DRH, porte-parole enthousiastes de la réforme 

« C’est la première fois que je vois ça ! » s’exclame Jean-Luc Bérard, directeur des ressources humaines du groupe Safran.

Tract intersyndical AFPA CGT FO SUD

Halte au rouleau compresseur antisocial !

Retrait des Ordonnances Loi TRAVAIL

 

NON, s’attaquer au Code du travail ne fera pas baisser le chômage de masse.

Le Code du travail est fait pour protéger tous les salariés et c’est le contrepoids indispensable à la subordination du salarié envers l’employeur.

 

L’objectif du gouvernement est clair : FLEXIBILISER le marché du travail au nom de la politique libérale qu’il affiche ! D’ailleurs, il n’y a qu’à voir les représentants du patronat se réjouir du contenu des ordonnances pour comprendre ! Et craindre la suite…

Les ordonnances Macron continuent la destruction du Code du Travail et des droits sociaux entamée depuis plus de 20 ans comme récemment par les lois EL KHOMRI et MACRON, REBSAMEN.

Citons, notamment :

La Précarité à la une avec :

  • L’extension des CDI de chantiers : l’AFPA a déjà subi ce statut précaire à AFPA Transitions. Qu’en sera-t-il pour les formateurs-trices, les assistant-e-s techniques, par exemple, qui pourraient être embauché-e-s sur la durée du chantier de l’appel d’offres du Conseil régional ou de Pôle Emploi ?

  • La dérégulation du licenciement : sans mise en œuvre de Plan de Sauvegarde des Emplois (PSE). Par exemple, le nouveau Conseil d’Administration, dominé par les représentants de l’Etat, pourrait imposer de telles décisions, sans aucune compensation pour les salariés concernés.

La fusion des instances représentatives du personnel  avec :

  • La suppression des CHSCT : Qu’en penser lorsqu’à l’AFPA, l’expertise ISAST a révélé des troubles psycho-sociaux avérés que la direction refuse de prendre en compte ?

  • La fusion des Délégués du Personnel, des CE/CRE et des CHSCT en un Comité Social et Economique unique : Qu’en sera-t-il pour les prochaines élections professionnelles de l’AFPA que la direction n’annonce pas avant 2018, au mieux ?

 

Organisation de la votation citoyenne dans tous les centres AFPA

Organisation de la Votation citoyenne AFPA V3-CGC

Communiqué intersyndical SUD FPA, FO et CGT appel à grève et manifestation du 14 juin

pt14 juin 2016 VF

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (14 juin 2016 VF.pdf)14 juin 2016 VF.pdf[ ]231 Kb

Loi travail - VOTATION CITOYENNE

 20160527 votationcitoyenne tract v2

Page 1 sur 6

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - 13 Place du Général de Gaulle 93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates