CQFD

CQFD

Sous l’aiguillon des organisations patronales et plus particulièrement du Medef, à peine les lois Macron et Rebsamen votées, une offensive sans précédent et savamment orchestrée au moyen des rapports Combrexelle et Badinter est aujourd’hui menée par les pouvoirs publics pour mettre par terre le Code du Travail.

Nous n’allons pas laisser faire !

A l’appel d’un collecif unitaire, une campagne pour la défense du Code du travail, sa rénovation pour mieux protéger les salarié-es a été présentée lors d’une conférence de presse en date du 26 janvier 2016.

Rassemblant des personnalités, des organisations syndicales, des associations, des fondations, des partis politiques, ce collectif entend mener une campagne articulant critiques des objectifs poursuivis par le patronat et les pouvoirs publics, mobilisation pour imposer leur prise en compte et mettre en échec le projet de loi EL KHOMRI et propositions pour des droits nouveaux.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (communique_cqfd_28_01_2016(1).pdf)communique_cqfd_28_01_2016(1).pdf[ ]257 Kb

Bonne année de luttes collectives à l’AFPA en 2016 !

Comme chaque année, les directions nationale, régionale et locale nous assaillent de leurs vœux hypocrites, nous souhaitant « bonne santé et réussite » alors que ces mêmes directions les dégradent par leurs actions quotidiennes !

Le DG Estampes a le culot de nous souhaiter une « bonne et heureuse année » quand il a le projet d’expédier les salariés de la Noue dans les « cages à lapins » de la T9 et qu’il s’acharne à développer par tous les moyens la précarité ! (dernier exemple : l’invention du statut de « formateur associé » pour les CDD ou le recours à des CDI…intérimaires !)

En 2016, y-a- t-il quelque chance de voir la situation des salariés s’améliorer sur les points qui les intéressent réellement ?

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (SUD FPA Bonne année de luttes en 2016 VD.pdf)SUD FPA Bonne année de luttes en 2016 VD.pdf[ ]313 Kb

Déclaration du CCE AFPA 27 10 2015

Après 3 ans de Plan de Refondation, les élus du CCE constatent qu’aucun signe de redressement n’est visible à ce jour. L’échec total de ce plan se traduit par :

  • L’effondrement de l’activité sans perspective de redressement en 2016.
  • Le chiffre d’affaires toujours en baisse, année après année, et toujours inférieur aux budgets prévisionnels les plus pessimistes.
  • La saignée des emplois, bien plus forte que celle prévue en 2012, avec 1000 ETP perdus depuis, et en conséquence des organisations de travail qui ne permettent plus le niveau de qualité qui faisait notre référence et la fierté du personnel.

Vos choix stratégiques et managériaux ont été au mieux inefficaces, la plupart du temps très contestables, parfois inapplicables et inadaptés.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Déclaration CCE 271015.pdf)Déclaration CCE 271015.pdf[ ]382 Kb

L'AFPA, colonie bananière !

A peine un mois après le naufrage de la flotte socialiste en PACA, l'AFPA accueille sa 1ère réfugiée politique !

Pascale Gérard, qui était présidente de la commission formation professionnelle de l’Association des Régions de France et vice-présidente de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, vient d'être nommée par le président Barou « Directrice des Relations Partenariales et de la Diversité » (sic) de l'AFPA.

Congédiée par le peuple le 6 décembre, elle retrouve un emploi le 22 décembre ! Bel exemple de sécurisation des parcours professionnels ! Elle est pas belle la république !

L'AFPA qui depuis 10 ans fait naufrage à cause de la politique du transfert des compétences aux régions embauche une des responsables de sa déconfiture...Mais qui donnera asile au personnel de l'AFPA quand le bateau aura définitivement coulé ??? !!!

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (AFPA colonie bananière .pdf)AFPA colonie bananière .pdf[ ]172 Kb

Déclaration SUD FPA au CCE du 27 10 2015

Quand vous êtes arrivés en 2012, dans la chemise du sauveur, tout allait changer…

Fin 2015, où en sommes-nous ?

Désastre, catastrophe, débâcle…

Le chiffre d’affaires est passé de 810 à 700 Millions € et la dégringolade n’est pas finie…

Les effectifs ont suivi la même pente, passant de 9 000 à 8 000 ETP.

Vos pertes cumulées s’élèvent à 400 Millions €.

Vous avez endetté l’AFPA à hauteur de 400 Millions €, obligations associatives, passif social et affacturage, Dailly, découvert…

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Déclaration SUD FPA CCE 27 10 2015.pdf)Déclaration SUD FPA CCE 27 10 2015.pdf[ ]190 Kb

Page 5 sur 30

Sous-catégories

Cahier revendicatif Solidaires

cahier revendicatif Solidaires

"Le système néolibéral  affaiblit progressivement le pouvoir politique (démocratie), au profit du pouvoir économique et financier (oligarchie). En favorisant ainsi le pouvoir de l'argent, on enlève au peuple toutes possibilités d'actions sur son destin. La démocratie devient virtuelle."
 
Syndicat SUD FPA Solidaires - Tour Cityscope, 3 rue Franklin -  93100 Montreuil -  01 48 70 52 18
2012 - Développé avec Joomla et BC
Free business joomla templates